Entre climatisation et chauffage : comment faire son choix ?

De nos jours, on est habitué à vivre dans un logement dans lequel le confort règne. En effet, dans chaque maison, on s’attend toujours à retrouver des systèmes de chauffage et de climatisation. Cependant, il faut savoir que ces installations peuvent demander un investissement élevé. Ainsi, il est conseillé de bien faire son choix lors de l’acquisition. Dans cette rubrique, vous découvrirez tout sur les systèmes de chauffage et de climatisation qui existent sur le marché.

Comment choisir son système de climatisation ?

Quand on parle de climatisation, on pense souvent à une voiture ou à une chambre d’hôtel. De nos jours, il est possible d’installer un système de climatisation chez soi. Ce système vous permettra de bénéficier d’un air frais dans la maison et d’atténuer l’humidité. Vous préserverez ainsi votre foyer des mauvaises odeurs ainsi que des moisissures qui peuvent être causées par un environnement humide. Il peut être utilisé tout au long de l’année puisque la température ainsi que le débit de l’air sont réglables.

Pour une climatisation efficace, nous vous conseillerons d’approcher des professionnels qui vous montreront les modèles qui correspondront à vos attentes, à votre budget et surtout à votre foyer. En effet, la performance d’un appareil de climatisation dépend en grande partie du foyer dans lequel il sera installé. La puissance de cet appareil varie fréquemment selon la grandeur d’une pièce. Pour une utilisation optimale, nous pouvons quand même vous diriger vers les climatiseurs réversibles qui permettront d’éliminer les fumées et les odeurs indésirables vers l’extérieur et qui pourront ramener beaucoup de fraîcheur dans votre maison. Toutefois, la plupart des systèmes de climatisation fonctionneront grâce à l’électricité. Vous devez donc prévoir un changement dans la facture d’électricité.

Comment choisir son système de chauffage ?

Les systèmes de climatisation procurent de la fraîcheur dans le foyer contrairement aux systèmes de chauffage qui sont utilisés en hiver pour réchauffer l’intérieur de la maison. Sur le marché, il existe différents types de systèmes de chauffage. Vous aurez le choix entre les appareils qui fournissent uniquement de la chaleur et les appareils qui procurent aussi de l’eau chaude. Ces fonctions peuvent être combinées dans un seul appareil comme une chaudière ou une pompe à chaleur. Cependant, vous pouvez aussi choisir l’un ou l’autre selon vos envies.

Si vous en avez les moyens, investir dans un système qui fonctionne avec une énergie renouvelable, comme le soleil ou l’air, est intéressant. En effet, vous pourrez faire des économies sur les dix années à venir. Pour des budgets assez serrés, il est possible d’acquérir des appareils abordables, mais qui fonctionneront avec des combustibles comme le carburant, le bois ou le gaz. Ces éléments reviendront tout aussi chers avec le temps. Vous pouvez aussi choisir un appareil mixte comme la pompe à chaleur qui utilisera l’air et l’électricité. Les calories contenues de l’air seront transformées en énergie pour fournir de la chaleur dans le foyer et dans l’eau. Il vous suffira d’accorder l’appareil avec le réseau interne de chauffage de la maison. Avec cette installation, vous pourrez faire une économie sur l’électricité parce qu’elle ne sera utilisée que lors de la transformation au début de chaque cycle.

La renovation energetique: nos conseils pour les travaux a effectuer

Dès qu’on commence des travaux pour construire une maison ou encore faire une rénovation, il faudra penser à la rénovation énergétique. Il faut savoir que pour protéger l’environnement, il est nécessaire de changer de source d’énergie. Dans cet article, vous allez découvrir nos conseils pour une maison aux normes énergétiques.

Quels sont les travaux à effectuer dans votre maison lors d’une rénovation énergétique ?

Tout d’abord, la rénovation énergétique consiste à améliorer le potentiel de votre maison à garder de la chaleur. Faire des travaux de rénovations énergétiques demande un investissement assez lourd. Heureusement, il existe les aides de l’état pour la rénovation énergétique de l’habitat. Vous pouvez demander ces aides pour réduire les coûts.

Les travaux à effectuer dans votre habitat sont nombreux. On retrouve en premier lieu, le renforcement de votre isolation. Il faut noter que l’isolation joue un rôle important pour vous garder au chaud. Ainsi, vous devez faire des travaux pour les isolations de la toiture et des murs.

En second lieu, il est important de modifier vos installations de chauffage pour des équipements beaucoup plus performants. Si possible, nous vous conseillons des installations qui utilisent des énergies renouvelables. De ce fait, vous pouvez investir dans les pompes à chaleur ou encore dans les chauffages solaires ou encore qui fonctionnent grâce à l’éolienne.

Quels sont les avantages pour une rénovation énergétique ?

Pour commencer, la rénovation énergétique est fortement conseillée ces derniers temps pour inciter les habitants à préserver l’environnement. Il faut savoir que dans notre quotidien, on pollue l’environnement par les émanations toxiques issues des combustions dans nos logements.

En passant par une rénovation énergétique, vous aurez l’avantage de réduire vos factures. Vous ferez à coup sûr de l’économie. Il est nécessaire de savoir que quand vous utiliserez les nouvelles installations, vous consommerez moins d’électricité. Les équipements qui suivent la norme énergétique ont des indices de consommation basse.

Par la suite, une rénovation énergétique vous permettra d’augmenter le potentiel thermique de votre maison. En effet, quand vous installerez de nouvelles isolations dans les murs, les toits et même par les ouvertures, vous garderez beaucoup plus longtemps la chaleur dans le foyer. Une bonne isolation vous permettra aussi de réduire la consommation par les appareils de chauffage.

Quels sont les équipements économiques et écologiques pour une rénovation énergétique ?

Quand on fait une rénovation énergétique, on doit parfois modifier complètement les installations dans une maison. En général, on se focalise sur les installations de chauffage. On installe de nouveaux équipements qui seront beaucoup plus performants et qui vous permettront de faire des économies.

Ainsi, vous pouvez installer des chauffages solaires ou des chauffe-eau thermodynamiques pour avoir la chaleur et l’eau chaude dans votre logement. Il est possible aussi d’utiliser des installations qui utilisent l’énergie de l’air comme la pompe à chaleur. En somme, il faudra faire vos adieux aux chaudières à poêle traditionnelles. Non seulement ces chaudières polluent l’environnement avec des émanations toxiques, mais en plus, elles augmentent le montant de vos factures. Heureusement, avec la rénovation énergétique, vous faites un geste écologique tout en faisant des économies.

Climatisation split – types, fonctions, installation

Les climatiseurs split sont certainement l’un des moyens les plus efficaces de garantir une température optimale tout au long de l’année. Le grand nombre de modèles disponibles sur le marché rend difficile le choix de l’appareil optimal pour notre maison ou notre bureau. Vérifiez quels sont les types de climatiseurs existants et les paramètres auxquels vous devez prêter attention lors de l’achat d’un climatiseur split.

Climatiseurs split – fonctionnalité et confort

Les climatiseurs split sont assurément une solution très fonctionnelle qui fonctionne bien dans les appartements et les maisons individuelles. Leur utilisation est simple et très confortable, et surtout, ces climatiseurs assurent les fonctions suivantes :

  • refroidissement
  • chauffage
  • filtration de l’air
  • déshumidification et ventilation

Conception des climatiseurs split

Un modèle standard de climatiseur split se compose essentiellement de deux unités :

  • l’unité intérieure (évaporateur) – est installée dans la pièce et est responsable du refroidissement de l’air. L’unité intérieure ne doit contenir que des composants à fonctionnement silencieux.
  • Unité externe (condenseur) – est installée à l’extérieur du bâtiment. Les composants les plus bruyants sont montés à l’intérieur.

Les unités sont reliées par des tuyaux qui transportent le fréon. De cette façon, ils forment un système de réfrigération fermé.  Un grand avantage de l’installation de climatiseurs split est que les diamètres des tuyaux de fréon sont beaucoup plus petits que ceux des tuyaux d’air. Il n’est donc pas nécessaire de percer de grands trous dans le mur. En outre, le climatiseur split dispose d’une alimentation électrique distincte et est dédié à une pièce spécifique.

La technologie des climatiseurs split n’est pas nuisible à l’environnement. Il n’y a pas d’entrée d’air chaud à la place de l’air extrait, qui est utilisé pour refroidir le condenseur. En effet, le condenseur est relié par des tuyaux de fréon et se trouve à l’extérieur de l’espace refroidi.

Climatiseurs multisplit

Les climatiseurs multisplit sont également une solution très populaire. Dans ces dispositifs, plusieurs unités intérieures peuvent être connectées à une unité extérieure. Le plus souvent, il est possible de connecter jusqu’à 5 unités intérieures, mais des solutions avancées sont disponibles, permettant de connecter jusqu’à 9 unités. Cela signifie que le climatiseur peut refroidir efficacement plusieurs pièces indépendantes. Le plus grand avantage de la climatisation multisplit est de loin l’installation d’une seule unité externe. Grâce à cela, d’une part, l’esthétique de l’environnement augmente, mais d’autre part, les coûts d’installation de l’ensemble du système diminuent. Un élément important de l’ensemble du système de climatisation est le détendeur électronique (EEV), qui est chargé de doser le réfrigérant vers une unité intérieure spécifique, en fonction de la charge thermique. Les systèmes de climatisation modernes sont équipés d’une pompe à chaleur, grâce à laquelle le système peut également fonctionner en mode chauffage.

Paramètres et fonctionnalités des climatiseurs split

En fonction de la taille de la pièce dans laquelle le climatiseur doit fonctionner, il est nécessaire de choisir un climatiseur dont la capacité est optimale. En raison de l’énorme choix de climatiseurs et de la multitude de fonctions qu’ils remplissent, il est difficile de donner un ensemble optimal de paramètres techniques. Lors de l’achat de climatiseurs, il convient de prêter attention aux données suivantes :

Le niveau sonore des climatiseurs muraux split – plus le fonctionnement est silencieux, plus le confort des personnes présentes dans la pièce est élevé. Selon le mode de fonctionnement du climatiseur, son volume varie entre 28 et 65 dB(A).

Efficacité énergétique – certains modèles peuvent être équipés d’une fonction de contrôle de l’énergie qui ajuste automatiquement le niveau de consommation d’énergie et l’efficacité de l’appareil. Grâce à cette solution, nous pouvons obtenir jusqu’à 57% d’augmentation de l’efficacité de l’appareil.

Auto-nettoyage – grâce à cette fonction, le risque de développement de moisissures est réduit et le niveau des mauvaises odeurs dans la pièce est limité. Elle a également un effet positif sur la durabilité et l’efficacité de l’unité elle-même.

Renover un batiment pour faire des gains d’energie

La rénovation énergétique est a pour but d’économiser l’énergie, un avantage pour les utilisateurs et les propriétaires de bâtiments. Dans cet article, nous allons vous parler de l’importance de la rénovation d’un bâtiment.

Pourquoi rénover un bâtiment ?

Dans la plupart des bâtiments, l’utilisation de l’énergie est inefficace, c’est-à-dire que l’on consomme plus d’énergie que nécessaire pour maintenir certaines conditions de confort.  Cependant, il existe de nombreux aspects et éléments dans les bâtiments, qui jouent un rôle majeur dans leur performance énergétique. Ils peuvent être améliorés pour réduire considérablement la consommation d’énergie.

Par ailleurs, s’orienter vers l’éco-rénovation pour faire des gains d’énergie peut entraîner des économies de 20 à 50 %, une réduction de 10 à 30 % des émissions de CO2 par bâtiment et des économies annuelles sur les factures d’énergie de 500 à 2 000 € par an.

Rénover pour consommer moins d’énergie

Normalement, les travaux de rénovation ou de réaménagement sont réalisés en raison de la détérioration des bâtiments, pour les mettre à jour esthétiquement ou fonctionnellement, ou en raison de l’imposition des réglementations en vigueur.

Avec un peu plus d’effort, il est possible d’entreprendre une rénovation énergétique pendant la réalisation de ces travaux. Vous pouvez par exemple intégrer de nouveaux matériaux, systèmes et équipements. Ce qui permettra de réaliser des économies d’énergie très importantes pendant de nombreuses années et d’accroître le confort.

Par conséquent, quelle que soit la raison d’une rénovation ou d’un réaménagement, il est conseillé de le faire selon des critères énergétiques. En peu de temps, le coût sera compensé par une facture énergétique moins élevée, tout en contribuant à la protection de l’environnement.

Investir dans la rénovation énergétique est toujours un pari gagnant

Les avantages de la rénovation énergétique des bâtiments et des logements sont nombreux : elle offre un plus grand confort et réduit le montant des factures d’énergie. Elle réduit les émissions de CO2 et la consommation de combustibles fossiles. Elle augmente la valeur de la propriété lors de la vente ou de la location. C’est la seule qui s’amortit année après année, car l’argent est récupéré grâce aux économies d’énergie non consommées.

Plus de 60 % des logements ont été construits avant 1980, sont mal isolés et ne présentent aucune mesure d’efficacité énergétique. De plus, une mauvaise isolation et aucune mesure visent à améliorer l’efficacité énergétique. Ces bâtiments sont de véritables prédateurs d’énergie et sont souvent ceux qui ont besoin d’être rénovés en raison de l’absence de mesures d’efficacité énergétique. En effet, la consommation d’énergie d’une grande partie de ces logements est excessive.

L’énergie est essentielle pour garantir que les conditions de confort à l’intérieur des bâtiments sont adéquates en toutes circonstances et à tout moment de l’année. La question est de déterminer la consommation optimale pour assurer ce confort. Si la consommation d’énergie est insuffisante, l’environnement intérieur peut être inconfortable, voire malsain. Cependant, une consommation excessive ne garantit pas nécessairement un meilleur confort non plus. On considère qu’une maison a une consommation d’énergie raisonnable si elle est inférieure à 85-100 kWh par mètre carré et par an.

Un abri de jardin avec banc, le combo parfait pour votre exterieur

Avoir un extérieur spacieux est un privilège. Si vous en disposez, ce serait désolant de ne pas pouvoir en profiter. Outre le fait d’y aménager un joli jardin, transformez le lieu accueillant en y installant un abri de jardin. De nos jours, ce type d’installation séduit de nombreuses familles. D’autant plus que les prestataires fournisseurs sont nombreux à proposer un large choix de modèles bien adaptés à tous les goûts et à tous les budgets.

Investir dans un abri de jardin séduit plus d’un

L’abri de jardin est une installation actuellement présente dans de nombreux demeures en France. Il apporte plus de charme à l’extérieur en ajoutant de la valeur à la propriété. Au lieu d’investir dans de gros travaux d’extension, un abri de jardin est une meilleure alternative. Il vous permet de profiter de votre extérieur en vous installant confortablement à l’abri du soleil ou des intempéries quelque part dans votre jardin. Pour un tel projet, vous pouvez faire appel à un spécialiste en ligne. Via son site, vous découvrirez tous les modèles possibles selon la matière, le type, la forme, … Il est possible de commander du sur-mesure, un professionnel saura vous satisfaire. Certains prestataires proposent la personnalisation de l’abri de jardin, il existe même ceux qui proposent la conception non seulement d’abri mais également de mobiliers de jardin comme le banc de jardin.

Un abri et un banc de jardin pour un extérieur harmonieux et accueillant

Utile et décoratif, un banc de jardin s’intègre parfaitement dans votre jardin. Il est possible de l’installer partout, adossé au mur de votre maison face au jardin, sous un arbuste pour profiter de l’espace ombragé, proche des espaces fleuris, sur la terrasse, … ou devant votre abri de jardin. Au moment de la commande de votre abri de jardin, vous pouvez en profiter pour commander un banc de jardin. Vous pouvez assortir les deux en choisissant par exemple le même matériau pour les deux conceptions. Par exemple, un abri en bois s’harmonise parfaitement avec un banc en bois. Vous pouvez également fabriquer votre banc en DIY en utilisant vos caisses ou vos vieilles palettes. Ces éléments rendent votre jardin plus accueillant et plus charmant. Il est juste conseillé d’avoir recours à un professionnel pour la conception.

Votre abri de jardin peut servir pour différents usages

Un abri de jardin, qu’il soit en bois, en PVC, en aluminium, … avec toiture plate ou en pente, adossé au mur ou en forme de maisonnette indépendante, peut servir pour différentes utilisations. Il peut se transformer en pièce supplémentaire à l’extérieur vous accueillant pour vos moments de détente ou pour vos repas en famille. Il peut également servir de rangement où vous pouvez installer différents outils. Si vous avez besoin d’un atelier ou d’un petit bureau, ce serait parfait avec l’abri de jardin. Pour vous souvenir de votre cabane d’autrefois quand vous étiez petit, vous pouvez en servir pour revivre l’enfance et profiter de l’extérieur. Une telle installation peut également servir d’abri pour voiture. Bref, quelle que soit l’utilisation, il est toujours conseillé de commander votre abri auprès d’un fournisseur spécialiste. N’hésitez pas de comparer les fournisseurs et de demander un devis gratuit en ligne.

Qu’est-ce que le processus BIM ?

BIM ou Building Information Modeling est concept de création et aussi de gestion de différentes informations permettant de superviser tous ceux qui sont concernés par la modélisation d’une maquette numérique dont le BIM management est le principal outil. Le BIM débute de l’objectif final pour revenir en amont du projet de départ. C’est une méthode à caractère pertinente pour énumérer avec aisance et sans difficulté l’ensemble des étapes à accomplir. Les usages BIM permettent d’avoir une vision et un aperçu des processus qui vont être déployés pour la réalisation d’un ou plusieurs projets. Pour aboutir dans un projet, il faut suivre les différentes étapes des constructions conformes au BIM pour l’obtention de bon résultat.

L’utilisation du BIM 

La création des informations intelligentes est prise en charge par le processus bim. Ces sont des données qui seront utilisées pendant toute la durée de construction ou de rénovation d’une infrastructure ou d’un bâtiment. L’utilisation du bim processus se traduit par des démarches très importantes. Voici donc les différentes étapes de la constructions.

La planification : cette phase est importante, car tout le projet ne peut se faire que si les résultats des données recueillies de la réalité sont favorables, que ça soit sur le terrain, sur le contexte de l’environnement urbain ou sur les zones naturels existants.

La conception : dans cette phase, tous les dessins d’exécution, les dossiers de documentation et les analyses sont établis afin d’avoir une vision du processus de pré construction et aussi de mettre en place les planifications stratégiques et les logistiques.

La construction : cette phase se base sur l’utilisation des particularités bim recueillies. Pour une grande efficacité et pour plus de rapidité, les collaborateurs travaillent ensemble autour du BIM.

L’exécution : toutes les données bim recueillies sont déployées pour la maintenance des équipements ou bien utilisées pour une rénovation et aussi pour une construction à petit prix ainsi qu’à la realisation rapide du projet.  

Les avantages de l’utilisation du BIM

Le processus bim permet un travail d’amélioration le plus efficace possible grâce à la capture des données créée tout au long du processus pour une amélioration des opérations et des activités de maintenance fournie par les collaborateurs tant de construction comme de conception. C’est pour cela que l’adoption et l’utilisation du BIM sont progressivement reconnues dans le monde entier. L’avantage de l’utilisation du BIM est aussi d’avoir une définition précise sur les différents processus déployés tout au long d’un projet.

Le bim donne une connexion entre les équipes tout au long de l’exécution d’un projet, de la conception à l’ingénierie et depuis la construction jusqu’à l’exploitation, pour une obtention de résultat considérable et pour une amélioration des techniques de travail. Le concept BIM vous permet d’avoir une meilleure prise de décision pour vous permettre d’économiser de l’argent sur les coûts d’un projet et aussi pour avoir un plus d’option en durabilité. Une augmentation considérable d’environ 40% de la productivité est estimée en comparaison avec les pratiques actuelles. Les services vous sont proposés selon vos besoins et vos objectifs. En plus, les erreurs sont minimisées lors d’une conception, cela donne une satisfaction de la clientèle, car l’exécution de leur projet sont entre de bonnes mains.

A combien estimer le prix du sable pour la construction ?

Le sable est un élément nécessaire dans la construction. C’est la matière qui se mélange avec l’eau et le ciment apparemment pour en faire du mortier. Le mortier est utile pour coller les briques et les bétons afin de structurer une construction de maison. Il est donc important d’évaluer la quantité nécessaire que l’on a besoin avant de faire l’achat.

Se procurer du sable

Il existe deux formats de sable : sable naturel et artificiel, il est classé selon sa qualité. Les constructeurs s’évaluent selon leurs besoins, parce que le sable est nécessaire dans les grands travaux que les petits et même un simple aménagement ou rénovation. Le sable naturel fait partie des matériaux efficaces dans la composition du mortier servant à coller les briques. On peut acheter du sable pour la construction dans les carrières des graviers, ou dans la sablière, mais également dans les grossistes de quincaillerie, ou les grands magasins de bricolage et les jardineries.

Comment évaluer la quantité de sable dont on a besoin ?

Il faut juste convertir le M3 en tonne pour se retrouver dans le calcul de la quantité des produits dont on a besoin. Il est important de connaître par quel type de récipient utilisé à la vente du sable. Logiquement 1000 kg de sable équivaut à 1 tonne, mais le magasin peut utiliser du quintal, alors un quintal de sable est égal à 100 kg. Puis le godet dont 1 godet fait au maximum 500 kg et en m3, car 1m3 vaut 1500 kg de sable. Vous avez maintenant compris, il faut faire le calcul selon le devis du chef de chantier. Et évaluer également la quantité des produits transportés selon la charge du camion. Normalement, selon les informations récoltées en ligne, un camion-benne moyen peut transporter 10 tonnes de sables construction, et le camion à 10 roues peut transporter dans les 40 tonnes de sable.

Le prix du m3 de sable

Le prix dépend de la qualité du sable. Il est important de comprendre que les sables naturels sont différents selon la zone géographique où on a récolté le sable. La couleur du sable se différencie selon la structure du sol. Et il y a des sables qui disposent beaucoup de granulés, ils ne sont pas bons pour maçonner. Et il y a aussi le type de sable maçonné qui est très fin parce qu’ils ont été travaillés, et bien évidemment ils coûtent plus cher.

Voici une grille de prix pour une référence :

Si vous achetez par bag de sable dans les magasins, 1 sac de 35 kg de sable fin et naturel est affiché à 260 euros le m3. Une tonne de sable coûte 70 euros le m3, livraison en sus. Il y a des sables vendus en big-bag et le calcul se fait selon le poids du bas avec 75 euros le m3. Et si vous achetez en vrac directement dans les carrières, le prix du sable diminue de 20 %.

On peut acheter du sable pour la construction en ligne, il faut juste bien comparer le prix et noter les offres de services du magasin. Vous le reconnaîtrez selon les étoiles affichées sur le site du magasin.

Votre chauffage consomme trop d’energie: que faire?

En 2020, le chauffage coûtait en moyenne dans les 1 600 euros aux ménages français. Évidemment, votre facture peut varier selon que votre appareil consomme peu ou énormément d’énergie. Voici quelques conseils notamment pour vous aider à faire davantage d’économie. 

Nettoyer votre chaudière

Le nettoyage d’une chaudière fait partie des démarches d’entretien obligatoire de ce genre d’appareil. À force d’utilisation, au fil des mois, l’intérieur de votre système de chauffe peut s’encrasser. Ce qui peut mettre en péril sa performance et le pousser à dépenser davantage pour continuer à bien vous chauffer. D’où l’importance de le nettoyer.

Vous pouvez faire appel à un spécialiste de l’entretien chaudiere La Rochelle pour vous aider en ce sens. Il pourra intervenir au moins une fois par an chez vous pour le nettoyage en profondeur de votre appareil. Il ne s’agit pas ici de simplement enlever les poussières sur la face extérieure du radiateur. Il faudra démonter et nettoyer les mécanismes de votre système de chauffe afin d’enlever les crasses et lui permettre de bien fonctionner comme aux premiers jours. 

Remplacer les systèmes de chauffe trop vétustes

Attention toutefois, un simple nettoyage ne sera pas suffisant sur les appareils trop vieux. Selon les experts, un système de chauffage, s’il est bien entretenu, peut vous durer 20 ans maximum. Au-delà de quoi un remplacement sera nécessaire. 

Quitte à changer votre chaudière, on vous recommande les appareils qui respectent les normes écologiques en vigueur. Ce peut être notamment les poêles à bois ou à granulés, le chauffage électrique au sol ou encore le PAC. Ces appareils ont la réputation de consommer peu tout en assurant une distribution efficace et homogène de la température. 

Outre les questions de budget et de style, l’appareil de chauffe idéal pour votre maison dépendra de la taille des pièces, de l’exposition de celle-ci et des caractéristiques du bâti. D’où l’importance aussi de faire appel à un chauffagiste professionnel pour vous accompagner à chaque étape de votre projet. 

Changer votre manière de vous chauffer

Enfin, pour faire davantage d’économie d’énergie, il faudra aussi changer quelques habitudes de chauffe que vous avez. Par exemple, il est déconseillé de pousser votre appareil à fond pour espérer avoir une meilleure ambiance dans les pièces à vivre. Non seulement ce n’est pas écologique, parce que vous consommez ainsi énormément, mais en plus, c’est le meilleur moyen pour abimer rapidement votre chauffage. 

En outre, vous ne devez pas chauffer les pièces de la même manière selon les saisons et vos absences. Dans un espace qui ne vous sert pas, une température de 16 °C sera amplement suffisante. Si vous comptez partir quelques jours, vous pouvez même baisser jusqu’à 12 ou 14 °C. 

En outre, pendant l’hiver, sachez que les températures de chauffe peuvent varier selon les pièces. Ce peut être de 16 ou 17° dans les chambres à coucher, 22° dans la salle de bain et 19 à 21 °C dans les pièces à vivre. En été, vous pouvez couper le chauffage pour un peu de fraicheur.