Importance de l’isolation thermique d’un bâtiment

Actuellement, nous faisons face à des problèmes de rareté et de coût des ressources énergétiques. Afin d’assurer un meilleur confort et de contribuer à l’économie d’énergie, il est nécessaire d’isoler thermiquement les bâtiments neufs et rénovés. Cela permet de minimiser les changements thermiques entre l’intérieur et l’extérieur tout en évitant la formation de condensation.

Efficacité thermique

Faire appel à une Entreprise isolation extérieur est essentielle pour minimiser la consommation d’énergie, ainsi que pour améliorer le confort et le bien-être de l’utilisateur du bâtiment. Les systèmes d’isolation conventionnels ne résolvent pas le problème des ponts thermiques. En effet, ils n’isolent pas toutes les zones de manière continue. En raison des ponts thermiques, de la condensation peut apparaître à l’intérieur de la maison.

L’isolation thermique sur la face extérieure des façades introduit une valeur uniforme dans les calculs de transmission thermique. C’est un terme utilisé pour exprimer la capacité d’isolation d’un élément de construction particulier formé par une ou plusieurs couches de matériaux. Comme il s’agit d’un élément continu, il n’est pas nécessaire de procéder à une étude différenciée des différentes zones. Et l’épaisseur du matériau isolant peut facilement être adaptée aux exigences dues à l’environnement extérieur.

D’autre part, en plaçant l’isolation thermique sur la face extérieure, l’utilisation de matériaux à haute réflectivité et à haute émissivité réduit considérablement le besoin de climatisation dans les climats chauds. La réflectivité est la capacité d’un matériau à réfléchir le rayonnement solaire. Et la haute émissivité est la capacité d’un matériau à libérer la chaleur accumulée. En effet, ils forment une barrière à l’entrée du rayonnement solaire, bloquant ainsi le problème à sa source.  Ce système améliore l’efficacité de l’isolation thermique. Il permet de réduire l’épaisseur de l’isolation. Et plus la température est basse, meilleure est la conductivité.

L’option traditionnelle n’est pas une solution idéale. Principalement parce qu’elle ne résout pas les problèmes posés par les ponts thermiques, qui sont fondamentalement les suivants : importantes pertes de chaleur et de froid, la formation de moisissures et la condensation de surface.

L’option consistant à placer l’isolation thermique à l’intérieur de l’enceinte laisse les murs en béton exposés au rayonnement solaire direct. Ce qui augmente leur température et entraîne leur détérioration prématurée.

La condensation

L’humidité de condensation se produit dans les espaces intérieurs des bâtiments. Elle est causée par le changement d’état de la vapeur d’eau en liquide. Cela peut se produire dans deux circonstances : un apport supplémentaire d’humidité, comme c’est le cas dans les salles de bains lorsqu’on utilise de l’eau chaude, ou un refroidissement par air.

Le refroidissement est produit par le contact avec un corps froid, qui peut être la surface ou les faces internes des boîtiers. Si les températures dépassent la limite (point de rosée), il y aura de la condensation. Ce refroidissement est dû à une isolation insuffisante de la façade. Lorsque la condensation se produit sur la surface intérieure de l’enceinte (murs), on parle de condensation de surface et lorsque le phénomène se produit en un point de l’enceinte, on parle de condensation interstitielle.

Le diagramme de Mollier montre à quel point il est difficile pour la condensation de se former. En effet, l’isolation empêche une baisse de la température dans tout le mur.

Dans un exemple de condensation interstitielle, la température de rosée est égale à la température ambiante à l’intérieur du mur, dans la zone située avant le panneau isolant.

Comment rénover le carrelage de la salle de bain ?

Vous voulez rénover le carrelage de votre salle de bains ? Avec quelques idées pratiques, vous serez en mesure de renouveler son image de sorte que ces vieux carreaux que vous n’aimez pas semblent non seulement acceptables, mais aussi attrayants. Prenez note.

Le pouvoir transformateur de la peinture

Rénover avec de la peinture est un classique lorsqu’il s’agit de transformer un environnement. Et la salle de bains n’est pas différente. Choisissez le mur de votre choix, tout le mur ou seulement une partie. Et appliquez l’enduit de lissage pour recouvrir les joints des carreaux.

Après avoir préparé le mur, il suffit d’appliquer deux couches de peinture dans la couleur souhaitée. Pour un effet de rénovation plus puissant, choisissez une couleur spéciale. Bien que les tons neutres conviennent toujours, optez pour une couleur sombre et facile à nettoyer si votre salle de bains est un peu lumineuse. Il peut être de la même couleur que les carreaux ou d’une couleur contrastante.

Optez pour le papier peint

Le fait que le papier peint soit capable de faire de véritables miracles déco n’est pas nouveau. Vous connaissez certainement son pouvoir de transformation, sa capacité à chambouler un espace et à lui donner du style. C’est pourquoi il devient une option très intéressante si vous souhaitez rénover ou améliorer une salle de bains carrelée.

Il n’est ni nécessaire ni conseillé de tapisser les quatre murs. Il suffira de recouvrir l’un d’entre eux ou même la partie supérieure, en laissant le carrelage de la partie inférieure comme plinthe. De plus, vous pouvez choisir parmi une grande variété de motifs, de dessins et de couleurs.

Poser du papier peint sur un mur carrelé est facile. Commencez par appliquer un enduit de lissage spécifique pour éliminer les joints entre les carreaux et laissez-le sécher. Une fois que le mur est lisse, vous pouvez appliquer le papier peint.

Le vinyle, une solution originale

Les revêtements en vinyle, que ce soit pour le sol ou les murs, sont une excellente option pour donner un nouveau look à tout espace à rénover. La facilité d’installation, ainsi que l’effet décoratif qu’ils permettent d’obtenir, sont essentiels lorsqu’on les choisit pour changer l’aspect de la salle de bains. Une idée est de le placer sur le sol et sur une partie des murs. Choisissez un design qui s’harmonise avec l’ancien carrelage et vous obtiendrez un style totalement rénové.

Le pouvoir des contrastes

Si jusqu’à présent, tout ce que vous souhaitiez était de rendre les joints entre les carreaux toujours blancs et sans taches (vous connaissez tous le mauvais effet que produisent les joints lorsqu’ils sont devenus foncés), nous vous proposons aujourd’hui une solution radicale qui changera complètement le résultat final de la salle de bains.

Choisissez une couleur qui contraste avec la couleur des carreaux, et qui est équilibrée avec elle. Et peignez les joints dans cette couleur. Un simple mur de vieux carreaux blancs non attrayant peut être relooké grâce à ce simple geste. Cela ne prendra pas plus de deux heures et vous aurez complètement changé l’espace.

Comment rénover le carrelage de la salle de bain ?

Vous voulez rénover le carrelage de votre salle de bains ? Avec quelques idées pratiques, vous serez en mesure de renouveler son image de sorte que ces vieux carreaux que vous n’aimez pas semblent non seulement acceptables, mais aussi attrayants. Prenez note.

Le pouvoir transformateur de la peinture

Rénover avec de la peinture est un classique lorsqu’il s’agit de transformer un environnement. Et la salle de bains n’est pas différente. Choisissez le mur de votre choix, tout le mur ou seulement une partie. Et appliquez l’enduit de lissage pour recouvrir les joints des carreaux.

Après avoir préparé le mur, il suffit d’appliquer deux couches de peinture dans la couleur souhaitée. Pour un effet de rénovation plus puissant, choisissez une couleur spéciale. Bien que les tons neutres conviennent toujours, optez pour une couleur sombre et facile à nettoyer si votre salle de bains est un peu lumineuse. Il peut être de la même couleur que les carreaux ou d’une couleur contrastante.

Optez pour le papier peint

Le fait que le papier peint soit capable de faire de véritables miracles déco n’est pas nouveau. Vous connaissez certainement son pouvoir de transformation, sa capacité à chambouler un espace et à lui donner du style. C’est pourquoi il devient une option très intéressante si vous souhaitez rénover ou améliorer une salle de bains carrelée.

Il n’est ni nécessaire ni conseillé de tapisser les quatre murs. Il suffira de recouvrir l’un d’entre eux ou même la partie supérieure, en laissant le carrelage de la partie inférieure comme plinthe. De plus, vous pouvez choisir parmi une grande variété de motifs, de dessins et de couleurs.

Poser du papier peint sur un mur carrelé est facile. Commencez par appliquer un enduit de lissage spécifique pour éliminer les joints entre les carreaux et laissez-le sécher. Une fois que le mur est lisse, vous pouvez appliquer le papier peint.

Le vinyle, une solution originale

Les revêtements en vinyle, que ce soit pour le sol ou les murs, sont une excellente option pour donner un nouveau look à tout espace à rénover. La facilité d’installation, ainsi que l’effet décoratif qu’ils permettent d’obtenir, sont essentiels lorsqu’on les choisit pour changer l’aspect de la salle de bains. Une idée est de le placer sur le sol et sur une partie des murs. Choisissez un design qui s’harmonise avec l’ancien carrelage et vous obtiendrez un style totalement rénové.

Le pouvoir des contrastes

Si jusqu’à présent, tout ce que vous souhaitiez était de rendre les joints entre les carreaux toujours blancs et sans taches (vous connaissez tous le mauvais effet que produisent les joints lorsqu’ilssont devenus foncés), nous vous proposons aujourd’hui une solution radicale qui changera complètement le résultat final de la salle de bains.

Choisissez une couleur qui contraste avec la couleur des carreaux, et qui est équilibrée avec elle. Et peignez les joints dans cette couleur. Un simple mur de vieux carreaux blancs non attrayant peut être relooké grâce à ce simple geste. Cela ne prendra pas plus de deux heures et vous aurez complètement changé l’espace.

Zoom sur la plaque de cuisson électrique

Parmi les différents types de foyers qui existent en terme de plaque de cuisson, les foyers électriques sont très courants et très préférés par les consommateurs. Le fonctionnement de telle plaque est assuré par une résistance électrique. Il s’agit d’un modèle bon marché, ce qui explique en quelques sortes son grand succès sur le marché. Si vous voulez en savoir plus sur ce système de cuisson, les quelques lignes qui suivent vous intéressent certainement.

La plaque électrique en quelques mots

Les plaques électriques sont des appareils qui ont traversé le temps. L’utilisation de l’électricité dans le domaine de la cuisson des aliments a été considérée pour la première fois vers l’année 1892 avec l’invention de la table de cuisson, une brillante idée des propriétaires de la chaudière Electric Light and power Company connus sous le nom de Thomas Ahearn et Warren Y.Soper. C’est plus tard en 1908 que Simplex Electric Company inventa la première plaque électrique de modèle qui se rapproche du modèle actuel. L’invention n’a pas cessé de s’évoluer et c’est en 1920 qu’elle se présente sous forme d’une résistance massive de forme spirale sous un élément en fonte. Quant au premier verre vitrocéramique, il a été créé en 1954 par le scientifique américain Stanley Donald Stookey. Et, c’est en 1974 qu’apparaît la première plaque de cuisson vitrocéramique.

Les avantages de la plaque électrique

L’un des plus grands avantages de la plaque électrique réside dans son coût, c’est le système de cuisson le plus accessible à prix très abordable. Ainsi, ces plaques sont idéales pour les budgets limités. Mode de cuisson léger et compact, il est simple à utiliser et facile à installer, que ce soit à poser ou à incruster. Il s’agit également d’un modèle robuste, les risques de casse sont épargnés. Différents types de revêtement (inox ou émail) sont possibles pour l’adapter à votre décor intérieur. Par rapport au nombre de foyers, la plaque 2 feux trouve sa place dans une petite cuisine, tandis que la plaque de plus de 5 feux exige un vaste espace de cuisson. En général, les plaques électriques disposent d’un à quatre foyers. Les modèles sont assez variés, vous aurez l’embarras du choix auprès des fournisseurs dédiés. N’hésitez pas de bien comparer pour pouvoir acheter le modèle bien adapté.

Les inconvénients de la plaque électrique

Comparée aux autres systèmes de cuisson, la plaque électrique représente une cuisson plus longue. Le temps de chauffe comme le temps de refroidissement est long. Même si son coût est faible à l’achat, le système consomme plus d’énergie. Il existe tout de même des modèles innovants moins énergivores, il est ainsi conseillé de bien vérifier ce détail lors de l’achat. A part, la plaque électrique est difficile à nettoyer. Il est conseillé de nettoyer votre plaque de manière régulière pour éviter de donner place à la saleté, ce qui pourrait détériorer la plaque avec le temps. Pour entretenir la plaque, quelques conseils s’avèrent utiles. Vous pouvez la chauffer à vide à une température haute pour pouvoir brûler la saleté. Vous devez ensuite la laisser refroidir et l’essuyer avec un papier absorbant. Avec les tâches difficiles à enlever, servez-vous de bicarbonate de soude ou de vinaigre blanc et frottez les tâches en utilisant le grattoir de votre éponge imbibé de l’un de ces produits.

Pompe a chaleur : conseils pour choisir le bon modele

Lorsque l’on décide d’acheter une pompe à chaleur, il faut bien réfléchir pour choisir le bon appareil. Pour être sûr d’avoir choisi le bon modèle, nous devons confier cette tâche à des professionnels du secteur. Ils disposent des connaissances et de l’expérience appropriées. L’entreprise qui choisit et installe une pompe à chaleur assume la responsabilité de son bon fonctionnement, conformément aux attentes de l’investisseur et aux conditions locales d’investissement.

Quels sont les critères à prendre en compte lors du choix d’une pompe à chaleur ?

Si vous voulez opter pour une pac chez soi, le processus de sélection d’une pompe à chaleur doit être précédé de la collecte des informations suivantes :

  • quelles sont vos attentes, à savoir quelles fonctions la pompe à chaleur doit remplir – doit-elle servir uniquement à chauffer le bâtiment ou doit-elle également assurer la ventilation avec récupération de chaleur, le rafraîchissement en été, le chauffage d’une piscine, la commande à distance de la pompe, etc.
  • quelles sont les conditions locales – la taille de la zone non bâtie de la parcelle et le type de sol sur la parcelle, si la parcelle est aménagée, s’il s’agit d’une maison neuve ou existante, quel type d’installation de chauffage est prévu dans l’immeuble, etc.)

Sur la base des informations recueillies, l’expert sélectionne le type de pompe et les accessoires appropriés.

La puissance de l’appareil

L’étape suivante consiste à choisir la puissance de l’appareil. Le calcul de la demande de chaleur d’un bâtiment (OZC) facilitera la sélection de la puissance appropriée d’une pompe à chaleur et permettra également de choisir de manière optimale la longueur des boucles de chauffage au sol ou des radiateurs pour les différentes pièces. Malheureusement, tout le monde ne dispose pas des calculs appropriés. Pour estimer le système de chauffage central, les données suivantes sont nécessaires : la surface ou le volume du bâtiment, la technologie de construction, l’isolation des murs et du toit, le nombre de résidents permanents.

En outre, afin d’adapter au mieux la pompe à chaleur à nos besoins, toute information supplémentaire peut être extrêmement utile. Par conséquent, nous devons prendre en compte des questions telles que : y a-t-il des personnes qui consomment de grandes quantités d’eau chaude, y a-t-il des pièces dont la température interne doit être plus élevée, les paramètres d’alimentation/de retour du système de chauffage (plus ils sont bas, plus le fonctionnement du système est économique), y aura-t-il une circulation d’eau chaude, envisageons-nous d’agrandir le bâtiment à l’avenir, etc.

Avant de prendre une décision sur le choix d’une pompe à chaleur, on peut d’abord obtenir une estimation des coûts d’investissement et des coûts d’exploitation (consommation d’électricité). Ces calculs sont effectués sur la base de programmes informatiques de dimensionnement qui sont disponibles auprès des fabricants de pompes à chaleur de grandes marques.

Une pompe à chaleur assurera-t-elle le confort thermique d’un bâtiment ?

 De nombreuses personnes se demandent si une pompe à chaleur assurera le confort thermique d’un bâtiment. Bien sûr que oui, mais seulement si l’unité a été correctement sélectionnée pour correspondre à la demande de chaleur du bâtiment. Si la pompe à chaleur a été sélectionnée de manière à couvrir 100 % des besoins en chaleur d’un bâtiment à la température extérieure calculée de -20°C, en cas de gel extrême (la température extérieure tombe en dessous de la température de calcul), la capacité de chauffage de la pompe à chaleur peut s’avérer insuffisante. Dans ce cas, il peut être nécessaire de compléter le chauffage par un radiateur électrique ou une autre source de chaleur. L’unité de commande de la pompe à chaleur peut activer elle-même cette source supplémentaire.

Comment relooker votre boutique?

Dans le monde commercial, la concurrence est rude. Pour attirer de nouvelles clientèles et pour garder la pérennité des activités, il est indispensable de se démarquer face à la concurrence. Pour ce faire, de nombreuses boutiques se lancent dans une rénovation pour moderniser le local. Il est aussi possible de créer de nouveaux produits. Dans cet article, on se focalisera sur les différentes manières de relooker la boutique.

Quelles modifications peut-on apporter à l’extérieur ?

Quand on fait les boutiques, on est plutôt attiré par celles qui ont des vitrines alléchantes ainsi qu’une belle décoration. De ce fait, pour se démarquer, il est tout à fait possible d’améliorer l’apparence externe de la boutique. Pour ce faire, il faut commencer par choisir une peinture. En général, votre commerce aura un thème qui sera défini dans la charte graphique de la société. Ainsi, quand vous effectuez le choix de la peinture, il est préférable d’opter pour des nuances proches de votre logo par exemple. Un rappel de couleur attirera l’attention de vos clients et votre boutique sera visible à plusieurs mètres. Par la suite, penser à une installation de store banne est aussi une alternative. Sur le dessus du store, vous pourriez inscrire le nom de votre société ou votre logo. Il faut savoir que cet élément est assez imposant et on le remarque de loin. Vous aurez donc un avantage visuel. Pour continuer, on peut aussi choisir d’améliorer la vitrine. Ainsi, vous pourriez créer un visuel sur votre façade. Vous pouvez même ajouter des lumières pour attirer la clientèle, même la nuit. Ce concept est aussi intéressant surtout si vous êtes un restaurateur qui est ouvert tard dans la soirée. Les lumières apportent une ambiance chaleureuse que les clients adoreront.

Comment choisir son store ?

En général, les magasins qui arborent nos rues sont tous dotés d’un store. Cet élément permet de protéger la vitrine. Sur de nombreux magasins, on retrouve sur la devanture un store banne. Il faut savoir que ce modèle est comme un auvent que l’on place par-dessus la vitrine. Il est bien plus résistant que les parasols et peut protéger vos clients contre le soleil et les pluies. En effet, cet élément se révèle indispensable pour cet été puisque vos clients s’y sentiront à leur aise en attendant d’être servis. Cependant, sur le marché, il existe trois types de stores que vous pouvez choisir. En premier lieu, vous pouvez retrouver le store banne traditionnel qui est monobloc. Ce dernier a été conçu pour des endroits avec un espace restreint. Grâce à sa manivelle, il s’avère facile à utiliser et à ranger. En second lieu, on retrouve le store banne à cassette qui est caractérisé par un système motorisé. Il dispose d’un coffre où l’on peut plier la toile et ainsi cette dernière sera protégée. En dernier lieu, on retrouve le store banne intégral. Les installations concernant le store sont placées dans un coffre. La différence entre les deux dernières catégories de stores se situe surtout dans le prix. Le store intégral est beaucoup plus cher. Toutefois, vos installations dureront beaucoup plus longtemps.

Entre climatisation et chauffage : comment faire son choix ?

De nos jours, on est habitué à vivre dans un logement dans lequel le confort règne. En effet, dans chaque maison, on s’attend toujours à retrouver des systèmes de chauffage et de climatisation. Cependant, il faut savoir que ces installations peuvent demander un investissement élevé. Ainsi, il est conseillé de bien faire son choix lors de l’acquisition. Dans cette rubrique, vous découvrirez tout sur les systèmes de chauffage et de climatisation qui existent sur le marché.

Comment choisir son système de climatisation ?

Quand on parle de climatisation, on pense souvent à une voiture ou à une chambre d’hôtel. De nos jours, il est possible d’installer un système de climatisation chez soi. Ce système vous permettra de bénéficier d’un air frais dans la maison et d’atténuer l’humidité. Vous préserverez ainsi votre foyer des mauvaises odeurs ainsi que des moisissures qui peuvent être causées par un environnement humide. Il peut être utilisé tout au long de l’année puisque la température ainsi que le débit de l’air sont réglables.

Pour une climatisation efficace, nous vous conseillerons d’approcher des professionnels qui vous montreront les modèles qui correspondront à vos attentes, à votre budget et surtout à votre foyer. En effet, la performance d’un appareil de climatisation dépend en grande partie du foyer dans lequel il sera installé. La puissance de cet appareil varie fréquemment selon la grandeur d’une pièce. Pour une utilisation optimale, nous pouvons quand même vous diriger vers les climatiseurs réversibles qui permettront d’éliminer les fumées et les odeurs indésirables vers l’extérieur et qui pourront ramener beaucoup de fraîcheur dans votre maison. Toutefois, la plupart des systèmes de climatisation fonctionneront grâce à l’électricité. Vous devez donc prévoir un changement dans la facture d’électricité.

Comment choisir son système de chauffage ?

Les systèmes de climatisation procurent de la fraîcheur dans le foyer contrairement aux systèmes de chauffage qui sont utilisés en hiver pour réchauffer l’intérieur de la maison. Sur le marché, il existe différents types de systèmes de chauffage. Vous aurez le choix entre les appareils qui fournissent uniquement de la chaleur et les appareils qui procurent aussi de l’eau chaude. Ces fonctions peuvent être combinées dans un seul appareil comme une chaudière ou une pompe à chaleur. Cependant, vous pouvez aussi choisir l’un ou l’autre selon vos envies.

Si vous en avez les moyens, investir dans un système qui fonctionne avec une énergie renouvelable, comme le soleil ou l’air, est intéressant. En effet, vous pourrez faire des économies sur les dix années à venir. Pour des budgets assez serrés, il est possible d’acquérir des appareils abordables, mais qui fonctionneront avec des combustibles comme le carburant, le bois ou le gaz. Ces éléments reviendront tout aussi chers avec le temps. Vous pouvez aussi choisir un appareil mixte comme la pompe à chaleur qui utilisera l’air et l’électricité. Les calories contenues de l’air seront transformées en énergie pour fournir de la chaleur dans le foyer et dans l’eau. Il vous suffira d’accorder l’appareil avec le réseau interne de chauffage de la maison. Avec cette installation, vous pourrez faire une économie sur l’électricité parce qu’elle ne sera utilisée que lors de la transformation au début de chaque cycle.

La renovation energetique: nos conseils pour les travaux a effectuer

Dès qu’on commence des travaux pour construire une maison ou encore faire une rénovation, il faudra penser à la rénovation énergétique. Il faut savoir que pour protéger l’environnement, il est nécessaire de changer de source d’énergie. Dans cet article, vous allez découvrir nos conseils pour une maison aux normes énergétiques.

Quels sont les travaux à effectuer dans votre maison lors d’une rénovation énergétique ?

Tout d’abord, la rénovation énergétique consiste à améliorer le potentiel de votre maison à garder de la chaleur. Faire des travaux de rénovations énergétiques demande un investissement assez lourd. Heureusement, il existe les aides de l’état pour la rénovation énergétique de l’habitat. Vous pouvez demander ces aides pour réduire les coûts.

Les travaux à effectuer dans votre habitat sont nombreux. On retrouve en premier lieu, le renforcement de votre isolation. Il faut noter que l’isolation joue un rôle important pour vous garder au chaud. Ainsi, vous devez faire des travaux pour les isolations de la toiture et des murs.

En second lieu, il est important de modifier vos installations de chauffage pour des équipements beaucoup plus performants. Si possible, nous vous conseillons des installations qui utilisent des énergies renouvelables. De ce fait, vous pouvez investir dans les pompes à chaleur ou encore dans les chauffages solaires ou encore qui fonctionnent grâce à l’éolienne.

Quels sont les avantages pour une rénovation énergétique ?

Pour commencer, la rénovation énergétique est fortement conseillée ces derniers temps pour inciter les habitants à préserver l’environnement. Il faut savoir que dans notre quotidien, on pollue l’environnement par les émanations toxiques issues des combustions dans nos logements.

En passant par une rénovation énergétique, vous aurez l’avantage de réduire vos factures. Vous ferez à coup sûr de l’économie. Il est nécessaire de savoir que quand vous utiliserez les nouvelles installations, vous consommerez moins d’électricité. Les équipements qui suivent la norme énergétique ont des indices de consommation basse.

Par la suite, une rénovation énergétique vous permettra d’augmenter le potentiel thermique de votre maison. En effet, quand vous installerez de nouvelles isolations dans les murs, les toits et même par les ouvertures, vous garderez beaucoup plus longtemps la chaleur dans le foyer. Une bonne isolation vous permettra aussi de réduire la consommation par les appareils de chauffage.

Quels sont les équipements économiques et écologiques pour une rénovation énergétique ?

Quand on fait une rénovation énergétique, on doit parfois modifier complètement les installations dans une maison. En général, on se focalise sur les installations de chauffage. On installe de nouveaux équipements qui seront beaucoup plus performants et qui vous permettront de faire des économies.

Ainsi, vous pouvez installer des chauffages solaires ou des chauffe-eau thermodynamiques pour avoir la chaleur et l’eau chaude dans votre logement. Il est possible aussi d’utiliser des installations qui utilisent l’énergie de l’air comme la pompe à chaleur. En somme, il faudra faire vos adieux aux chaudières à poêle traditionnelles. Non seulement ces chaudières polluent l’environnement avec des émanations toxiques, mais en plus, elles augmentent le montant de vos factures. Heureusement, avec la rénovation énergétique, vous faites un geste écologique tout en faisant des économies.