Les méthodes pour mesurer la prise de terre électrique

Pour qu’une maison soit habitable, il est essentiel de prendre quelques précautions, notamment en ce qui concerne l’installation électrique. En effet, une mauvaise installation électrique est à la base de nombreux accidents domestiques. Pour les éviter, il faut nécessairement procéder à la mesure de la prise de terre. Grâce aux valeurs de cette mesure, on détermine le niveau de protection d’une maison contre les électrocutions. La prise de terre s’avère donc être le dispositif idéal pour garantir la sécurité de tous les occupants d’une maison. Nous vous expliquons dans les détails, comment procéder à la mesure de la prise de terre avec un ohmmètre.

Mesure de la prise de terre, une étape capitale

Cette étape précède la mise sous tension d’une installation de courant électrique. En la prenant en compte, vous avez la possibilité de recevoir un document qui atteste son exécution. En fonction des résultats fournis par la mesure de prise de terre, des dispositions sont prises pour garantir une bonne installation. La mesure de la prise de terre permet aussi de veiller à ce que la mise sous tension soit maintenue à 50 V.

Quelle est la fonction d’une prise de terre ?

Il existe deux types de prise de terre. La première catégorie est destinée à l’élimination des courants issus à la foudre. La deuxième concerne l’élimination des courants en provenance des industries. L’efficacité de cette dernière catégorie est conditionnée par un dispositif (disjoncteur différentiel) dit de coupure différentiel.

Ce disjoncteur est essentiel pour équilibrer une variation brusque de l’intensité du courant électrique. Cela se produit entre la phase et le neutre d’une installation électrique. La phase est caractérisée par des fils de couleurs marron, rouge ou noir, tandis que le neutre se reconnaît avec des fils de couleurs bleues.

Quels sont les appareils utilisés pour la mesure ?

La mesure de la prise de terre nécessite l’utilisation d’appareil ou de testeur. L’ohmmètre est un appareil de mesure ou un testeur de la résistance électrique. Cette résistance s’exprime en ohms. Le multimètre dont l’usage favorise l’évaluation des grandeurs électriques. Le voltmètre qui permet de connaître les valeurs d’une tension électrique. L’appareil nommé telluromètre sert à évaluer la distance et temps qu’il faut, pour qu’une onde électrique quitte un point A à un point B.

Comment mesurer la prise de terre d’une maison ?

Option 1 : mesure avec un multimètre ou un voltmètre

Après avoir démonté une prise, vérifiez si le fil de couleur jaune et verte (fil de terre) est branché correctement. Si c’est le cas, cela prouve la présence d’une prise de terre. Utilisez un multimètre ou un voltmètre pour connaître les différentes valeurs.

Option 2 : mesure avec un ohmmètre en tenant compte de la résistance

Selon les normes françaises, la résistance d’une prise de terre doit avoir une valeur inferieure à 100 ohms. Si après la mesure du fil de terre vous obtenez une valeur de résistance supérieure, cela signifie qu’il y a risque d’électrocution. Vous ne devez donc pas effectuer la mise sous tension.

Option 3 : mesure avec le telluromètre

Pour procéder à la mesure, vous avez besoin de deux piquets à enfoncer dans le sol. Ils doivent premier piquet doit être situé à proximité l’un de l’autre. Une fois dans le sol, la tension quitte le premier piquet et la valeur s’obtient dans le deuxième piquet.

Rénovation énergétique : quelques conseils de travaux utiles

Lorsqu’il s’agit d’économiser de l’énergie dans les maisons, il existe de nombreuses façons de le faire. Et il existe également de nombreuses raisons pour lesquelles vous devez de l’effectuer, que ce soit pour économiser de l’argent sur les factures d’électricité, pour opter pour un bon classement énergétique ou parce que vous voulez contribuer au maintien global de l’environnement. Dans cet article, nous vous donnerons une série de conseils pour optimiser la consommation d’énergie dans votre maison. Cela garantit non seulement une économie énergétique, mais aussi une contribution directe à la préservation de l’environnement.

Conseils économiques de base

Si vous avez une maison assez ancienne, il serait bon de vérifier les courants d’air à l’intérieur de votre maison. Ils sont générés par de petits espaces dans les fenêtres ou les portes. En effet, ces courants sont l’une des principales causes de perte de chaleur et, par conséquent, de gaspillage de l’énergie consommée.

Il suffit d’étanchéifier les portes et les fenêtres. Vous pouvez le faire vous-mêmes avec un minimum de connaissances. Et cela vous apportera une utilisation efficace de l’énergie, ainsi qu’une économie qui, à long terme, sera substantielle.

Le remplacement des appareils électroniques anciens par des modèles plus modernes vous permet d’obtenir une meilleure efficacité énergétique tout en garantissant une réduction des émissions nocives.

Un geste aussi simple comme éteindre les appareils électroniques lorsqu’ils ne sont pas utilisés ou de ne pas laisser les lumières allumées inutilement vous apportera un avantage. Et vous l’apprécierez considérablement à long terme, tout en contribuant à l’utilisation efficace de l’énergie dans votre maison.

Le simple fait d’acheter des thermostats pour les chauffages ou les chaudières vous permettra de toujours contrôler efficacement l’énergie que vous consommez. Ainsi, vous obtiendrez une plus grande efficacité énergétique. En plus d’apporter un bénéfice, cette efficacité vous aidera à économiser de l’argent que vous pourrez investir ou dépenser sur d’autres aspects de votre maison.

Conseils qui nécessitent un investissement financier plus important

Investir dans les énergies renouvelables : l’achat et l’installation de panneaux solaires ou de moyens d’exploiter l’énergie durable peuvent sembler coûteux. Toutefois, c’est un investissement qui permet de réaliser les plus grandes économies parmi les conseils que nous avons énumérés.

D’autre part, il y a l’isolation thermique, qui vous permettra d’optimiser considérablement la consommation d’énergie dans vos maisons. En général, les vieilles maisons ont une cavité entre les deux couches des murs. En isolant cette cavité, vous conservez la chaleur, tout en empêchant le froid de pénétrer dans les murs. Cependant, cet investissement nécessite une dépense économique que tout le monde n’est pas prêt à assumer, du moins pour le moment. Mais la vérité est qu’à long terme, vous amortirez votre investissement plus rapidement que prévu, en plus de générer d’importantes économies économiques.

Par ailleurs, vous n’êtes pas toujours obligé de dépenser une fortune pour s’orienter vers la rénovation énergétique. Si vous avez décidé de suivre cette voie, vous pouvez bénéficier des aides et subventions de l’État. Selon votre type de logement, vous aurez le choix entre plusieurs aides : MaPrimeRenov, Eco-prêt à taux zéro, La prime Coup de pouce, etc.

Top 5 des applications 3D destinées à la rénovation

Le meilleur moyen de mieux présenter l’intérieur de votre maison est d’effectuer les travaux de rénovation. Ces derniers vous apportent une nouvelle décoration avec un design original. Toutefois, le processus n’est pas simple et son aboutissement ne reflète pas toujours l’idée de départ. Pour pallier à cette déception finale, choisissez d’utiliser un logiciel 3D de rénovation. Il s’agit d’application dont la manipulation vous donne l’aperçu de chaque plan de votre maison. De la cuisine à la salle à manger en passant par les murs, chaque élément sera modelé. Zoom sur 5 applications pour la rénovation.

Homestyler

Le logiciel Homestyler arrive en tête de ce classement. C’est l’une des applications 3D qui est utilisée pour effectuer la rénovation de votre maison. Elle dispose de plusieurs éléments et accessoires pour mettre à exécution votre projet de réaménagement. Chacune de vos manipulations peut être revue sur tous les angles afin d’obtenir un résultat irréprochable. De plus, plusieurs éléments sont disponibles pour créer votre intérieur de rêve. Que ce soit les meubles pour la déco de la salle à manger, les équipements de la cuisine, les motifs pour le revêtement des murs, tous les accessoires sont disponibles. Le logiciel Homestyler est complet à tout point de vue.

Sweet Home3D

Grâce à l’application Sweet Home3D, les travaux de rénovation pour votre maison deviennent un jeu d’enfant. En matière d’objet de déco et d’aménagement, cette application possède une bibliothèque très bien équipée. Ainsi, vous aurez toutes les cartes en main pour créer un design nouveau à l’intérieur de votre maison. Sa particularité réside la disposition de vos objets sur le plan de votre local. Toutes vos manipulations seront facilitées par l’environnement du logiciel et les aperçus en 3D.

Space Designer 3D

Pour mener à bien votre projet de rénovation, utilisez l’application Space designer 3D. Il est spécialiste de la déco intérieur et l’aménagement de toutes les pièces. Que ce soit un appartement, un studio ou encore une boutique, elle dispose de tous les outils nécessaires. En plus d’être bien équipé, cette application est facile et simple à manipuler. Vos différents travaux en plan seront visualisés en 2D ou en 3D pour donner un design particulier à votre home.

Home Design3D

Cette application est très prisée pour son utilisation sur smartphone, ordinateur et tablette. Outre sa qualité d’adaptation, elle est très pratique vous modeler le plan de votre maison. En effet, elle dispose d’extension qui permette d’importer les plans de votre habitation. De cette manière, toutes les modifications seront possibles. La décoration de votre salle à manger devient simple avec tous les revêtements qui sont disponibles dans les catalogues. De même, votre salle de bain pourra être équipée avec les meilleurs matériels sanitaires. Quant à votre cuisine, tous les accessoires d’aménagement sont disponibles pour réaliser votre projet de rénovation pour la maison. Parmi les atouts de l’application Home Design 3D, il y a la modification de la structure et de la géométrie de vos murs.

Magicplan

Cette application est utile pour dessiner en 3D les plans de votre maison. Grâce à ce dessin, tous les travaux d’aménagement intérieur sont possibles. Toutes les pièces de votre maison auront un nouveau visage.

Les étapes à suivre pour changer une fenêtre PVC

À un moment ou un autre, la rénovation de certains éléments de notre maison s’avère nécessaire. Du revêtement aux portes en passant par les fenêtres, l’usure ou une mauvaise fixation peut entrainer leur remplacement. Pour l’isolation de votre vitrage par exemple, si votre fenêtre présente des défauts d’étanchéité ou de manipulation, il faut la changer. C’est un travail que vous pouvez prendre en main, ou demander le devis d’un technicien en menuiserie. Découvrez le matériel nécessaire, et comment remplacer votre ouverture PVC.

Les matériels nécessaires

Les travaux de remplacement d’une fenêtre PVC impliquent l’utilisation de certains outils de chantier. Puisque l’objectif sera de renforcer l’isolation de votre pièce après changement de vos fenêtres, vous devrez disposer de certains éléments. Ainsi, les gants, le ciseau à bois, la ventouse, et un maillet sont nécessaires à la réussite des travaux.

Les étapes à suivre

Elles se résument en quatre niveaux, lesquels sont à suivre rigoureusement pour renforcer le vitrage de vos fenêtres PVC.

Étape1: Le découpage

Pour savoir comment remplacer votre fenêtre PVC, il est important de commencer par la découper et penser à sa pose. Il s’agira d’abord de couper les parties verticales supérieures et inférieures à l’aide d’une machine à lame tranchante. Débarrassez-vous ensuite du dormant en utilisant le ciseau à bois. Quant à la bande de mousse, maintenez-la. Elle sera utilisée pour recouvrir le cadre du dormant.

Étape2: La mise en place

Elle consiste à fixer la fenêtre PVC après avoir terminé les travaux de la première étape sur l’ouverture. Avant de poursuivre la rénovation, il est nécessaire d’assainir le cadre en balayant tous les débris et détritus issus du découpage. En effet, la présence de ces éléments réduit la durabilité et la résistance de vos fenêtres. Pour cette raison, il faut à tout prix vous en débarrasser. Après la mise au propre de l’ouverture, ce sera le moment de mettre en place le dormant avec le joint d’étanchéité pour menuiserie. Ce dernier sera choisi en fonction des dimensions du cadre de la fenêtre PVC de votre maison.

Étape3: Les réglages

Au cours du processus de remplacement du vitrage de votre fenêtre PVC, vous pouvez rencontrer des difficultés d’ajustement. Les montants peuvent déborder, les dimensions sont peut-être inégales, ou encore la dépose est mal réalisée. Il existe des réglages à faire pour corriger tous les défauts avant les travaux de maçonnerie. À cet effet, utilisez les cales et trous du cadre de vos fenêtres pour réajuster l’ouverture et le dormant.

Étape4: Travaux d’achèvement

Cette étape regroupe les dernières vérifications sur tous les plans. À la suite des réglages et ajustements liés au vitrage de votre fenêtre PVC et son cadre, vous devez veiller à tout prix à son étanchéité. Pour cette raison, il est important de vérifier la position des caches des vis, l’ajustement de la dépose, les paumelles et autres volet avant de retirer les cales et parfaire la maçonnerie.

Vous pouvez réaliser ces travaux liés à l’isolation ou les confier à un technicien spécialisé contre un devis de menuiserie. Pour rechercher la meilleure proposition de prix, consultez plusieurs devis afin de choisir le plus abordable.

Remplacer le chauffage central en chauffage individuel

Vous habitez dans une propriété équipée d’un chauffage central ? Votre voisin a-t-elle déjà discuté de la nécessité de rénover l’installation de chauffage central ? Toutes les installations de chauffage central sont-elles identiques ? Quand est-il le plus judicieux d’adapter l’installation ? Nous allons vous expliquer tout ce que vous devez savoir dans ce qui suit.

Le système de chauffage collectif

Si votre maison est équipée d’un système de chauffage central, vous savez par expérience que c’est un thème récurrent dans chaque réunion de votre communauté de voisins : la chaleur n’est pas uniforme dans toutes les maisons, certains doivent ouvrir les fenêtres à cause de l’excès de chaleur et d’autres ont froid, les voisins paient leur part et non l’énergie qu’ils consomment, etc.

La plupart des systèmes de chauffage central actuels gaspillent de l’énergie et ne répondent pas aux objectifs européens en matière d’efficacité énergétique. C’est pourquoi la loi exige que tous les bâtiments dotés d’un système de chauffage central soient équipés de compteurs de consommation individuels. Comment modifier et adapter l’installation ?

Passage du chauffage central au chauffage individuel

Tout d’abord, tous les systèmes de chauffage central ne sont pas identiques. Il existe deux types de distribution, en fonction de la disposition des tuyaux qui transportent l’eau chaude :

  • Il y a un seul point d’entrée et de sortie pour chaque logement.
  • Les radiateurs de tous les appartements situés à la verticale partagent la même entrée et la même sortie.

Vous devez donc tout d’abord reconnaître le type de chauffage de votre bâtiment. En effet, la transformation des systèmes de chauffage central implique un processus différent selon le type :

Dans le premier cas, c’est plus simple, les radiateurs doivent déjà être équipés de robinets thermostatiques. Dans le deuxième cas, il sera également nécessaire d’installer des robinets thermostatiques. Ce serait l’opération de base pour individualiser le système de chauffage. Cependant, il est nécessaire de procéder à d’autres interventions comme la réparation de vannes thermostatiques, des équipements de pompage et d’autres modifications de l’installation hydraulique

En outre, il ne faut pas oublier qu’il existe certains objectifs en matière d’efficacité énergétique. Dans de nombreux cas, il sera donc intéressant de remplacer la source d’énergie actuelle par une source plus efficace ou plus respectueuse de l’environnement avant qu’un nouveau déversement ne soit nécessaire. Par exemple, le remplacement des générateurs fonctionnant au pétrole par des générateurs fonctionnant au gaz naturel ou à la biomasse.

Comment remplacer le chauffage central par un chauffage individuel ?

Passer du chauffage central au chauffage individuel n’est pas seulement une nécessité, mais une obligation. Dans le cadre d’une consommation plus responsable, les communautés de voisins doivent procéder aux changements nécessaires pour que chaque appartement commence à payer le montant de sa propre consommation. De cette manière, on s’attend à ce que le gaspillage d’énergie soit réduit, avec toutes les implications pour l’industrie et l’environnement.

Pour passer du chauffage central au chauffage individuel, on a le choix entre combiner le chauffage central avec des compteurs individuels ou décentraliser complètement le chauffage et installer une chaudière individuelle dans chaque maison.

Ce que vous devez savoir sur la pompe à chaleur!

De nos jours, on ne peut plus se passer des différents conforts du quotidien. Quand on rentre d’une longue journée, on veut se détendre dans un bon bain chaud. De même, en hiver, il n’y a rien de mieux que de rentrer dans un foyer où il fait chaud. Pour avoir accès à ces conforts, il est indispensable de faire quelques installations dans votre maison. Vous aurez l’occasion de choisir entre différents types de systèmes de chauffe comme la pompe à chaleur, la chaudière ou encore le chauffe-eau et le radiateur. Dans cet article, on se focalisera sur la pompe à chaleur.

Pourquoi doit-on choisir une pompe à chaleur ?

En général, l’efficacité d’une pompe à chaleur séduit les utilisateurs puisque cet appareil permet de fournir toute la maison en eau chaude et en chaleur, et ce sur le long terme. De plus, la pompe à chaleur permet de faire des économies puisqu’elle utilise les calories contenues dans l’aire pour créer de l’énergie. Cette transformation est amorcée par de l’électricité, mais cela n’aura pas d’impact significatif sur votre consommation mensuelle. Comme elle utilise l’énergie renouvelable, la pompe à chaleur correspond parfaitement aux personnes qui veulent protéger l’environnement. Il est à noter que ce système est le plus abordable en termes d’appareil de chauffe de la nouvelle génération.

Comment fonctionne la pompe à chaleur ?

La pompe à chaleur est un appareil qui se divise en deux parties. D’un côté, on retrouve la partie externe qui est composée par une turbine qui aspire l’air. Cette partie doit être entretenue régulièrement puisque des poussières et des saletés peuvent obstruer les filtres. Il faut savoir que ces entretiens auront des impacts favorables sur la performance de la pompe à chaleur. De l’autre côté, on a la partie interne où la transformation en énergie opère. Cependant, cette unité doit être rattachée à votre système de chauffage interne pour une meilleure diffusion de la chaleur.
Pour l’installation de votre pompe à chaleur, il est fortement conseillé de faire appel à des professionnels. Les branchements sont parfois complexes et pour garantir votre sécurité et la sécurité de votre habitation, il est mieux de suivre les normes d’installation exigées.

Que faut-il avoir au préalable avant d’acheter une pompe à chaleur ?

Comme vous l’aurez remarqué, quand on opte pour une pompe à chaleur, il faut avoir un système interne au préalable. Ce système est indispensable pour que la chaleur puisse se diffuser dans tout le foyer. Ainsi, il est possible de connecter votre pompe à chaleur avec les dispositifs présents dans votre maison comme les vitres chauffantes ou les planchers chauffants. Ces systèmes de la nouvelle génération sont plus performants. Par la suite, pour le bon fonctionnement de l’appareil, il est nécessaire d’avoir une façade ou une cour où vous pourriez placer la partie externe de la pompe à chaleur.

Il est à noter que la dimension de la pompe à chaleur définira la quantité de chaleur produite. En effet, plus la surface d’aspiration est grande, plus il y aura de l’énergie pour vous réchauffer !

Pompe a chaleur : conseils pour choisir le bon modele

Lorsque l’on décide d’acheter une pompe à chaleur, il faut bien réfléchir pour choisir le bon appareil. Pour être sûr d’avoir choisi le bon modèle, nous devons confier cette tâche à des professionnels du secteur. Ils disposent des connaissances et de l’expérience appropriées. L’entreprise qui choisit et installe une pompe à chaleur assume la responsabilité de son bon fonctionnement, conformément aux attentes de l’investisseur et aux conditions locales d’investissement.

Quels sont les critères à prendre en compte lors du choix d’une pompe à chaleur ?

Si vous voulez opter pour une pac chez soi, le processus de sélection d’une pompe à chaleur doit être précédé de la collecte des informations suivantes :

  • quelles sont vos attentes, à savoir quelles fonctions la pompe à chaleur doit remplir – doit-elle servir uniquement à chauffer le bâtiment ou doit-elle également assurer la ventilation avec récupération de chaleur, le rafraîchissement en été, le chauffage d’une piscine, la commande à distance de la pompe, etc.
  • quelles sont les conditions locales – la taille de la zone non bâtie de la parcelle et le type de sol sur la parcelle, si la parcelle est aménagée, s’il s’agit d’une maison neuve ou existante, quel type d’installation de chauffage est prévu dans l’immeuble, etc.)

Sur la base des informations recueillies, l’expert sélectionne le type de pompe et les accessoires appropriés.

La puissance de l’appareil

L’étape suivante consiste à choisir la puissance de l’appareil. Le calcul de la demande de chaleur d’un bâtiment (OZC) facilitera la sélection de la puissance appropriée d’une pompe à chaleur et permettra également de choisir de manière optimale la longueur des boucles de chauffage au sol ou des radiateurs pour les différentes pièces. Malheureusement, tout le monde ne dispose pas des calculs appropriés. Pour estimer le système de chauffage central, les données suivantes sont nécessaires : la surface ou le volume du bâtiment, la technologie de construction, l’isolation des murs et du toit, le nombre de résidents permanents.

En outre, afin d’adapter au mieux la pompe à chaleur à nos besoins, toute information supplémentaire peut être extrêmement utile. Par conséquent, nous devons prendre en compte des questions telles que : y a-t-il des personnes qui consomment de grandes quantités d’eau chaude, y a-t-il des pièces dont la température interne doit être plus élevée, les paramètres d’alimentation/de retour du système de chauffage (plus ils sont bas, plus le fonctionnement du système est économique), y aura-t-il une circulation d’eau chaude, envisageons-nous d’agrandir le bâtiment à l’avenir, etc.

Avant de prendre une décision sur le choix d’une pompe à chaleur, on peut d’abord obtenir une estimation des coûts d’investissement et des coûts d’exploitation (consommation d’électricité). Ces calculs sont effectués sur la base de programmes informatiques de dimensionnement qui sont disponibles auprès des fabricants de pompes à chaleur de grandes marques.

Une pompe à chaleur assurera-t-elle le confort thermique d’un bâtiment ?

 De nombreuses personnes se demandent si une pompe à chaleur assurera le confort thermique d’un bâtiment. Bien sûr que oui, mais seulement si l’unité a été correctement sélectionnée pour correspondre à la demande de chaleur du bâtiment. Si la pompe à chaleur a été sélectionnée de manière à couvrir 100 % des besoins en chaleur d’un bâtiment à la température extérieure calculée de -20°C, en cas de gel extrême (la température extérieure tombe en dessous de la température de calcul), la capacité de chauffage de la pompe à chaleur peut s’avérer insuffisante. Dans ce cas, il peut être nécessaire de compléter le chauffage par un radiateur électrique ou une autre source de chaleur. L’unité de commande de la pompe à chaleur peut activer elle-même cette source supplémentaire.

Comment relooker votre boutique?

Dans le monde commercial, la concurrence est rude. Pour attirer de nouvelles clientèles et pour garder la pérennité des activités, il est indispensable de se démarquer face à la concurrence. Pour ce faire, de nombreuses boutiques se lancent dans une rénovation pour moderniser le local. Il est aussi possible de créer de nouveaux produits. Dans cet article, on se focalisera sur les différentes manières de relooker la boutique.

Quelles modifications peut-on apporter à l’extérieur ?

Quand on fait les boutiques, on est plutôt attiré par celles qui ont des vitrines alléchantes ainsi qu’une belle décoration. De ce fait, pour se démarquer, il est tout à fait possible d’améliorer l’apparence externe de la boutique. Pour ce faire, il faut commencer par choisir une peinture. En général, votre commerce aura un thème qui sera défini dans la charte graphique de la société. Ainsi, quand vous effectuez le choix de la peinture, il est préférable d’opter pour des nuances proches de votre logo par exemple. Un rappel de couleur attirera l’attention de vos clients et votre boutique sera visible à plusieurs mètres. Par la suite, penser à une installation de store banne est aussi une alternative. Sur le dessus du store, vous pourriez inscrire le nom de votre société ou votre logo. Il faut savoir que cet élément est assez imposant et on le remarque de loin. Vous aurez donc un avantage visuel. Pour continuer, on peut aussi choisir d’améliorer la vitrine. Ainsi, vous pourriez créer un visuel sur votre façade. Vous pouvez même ajouter des lumières pour attirer la clientèle, même la nuit. Ce concept est aussi intéressant surtout si vous êtes un restaurateur qui est ouvert tard dans la soirée. Les lumières apportent une ambiance chaleureuse que les clients adoreront.

Comment choisir son store ?

En général, les magasins qui arborent nos rues sont tous dotés d’un store. Cet élément permet de protéger la vitrine. Sur de nombreux magasins, on retrouve sur la devanture un store banne. Il faut savoir que ce modèle est comme un auvent que l’on place par-dessus la vitrine. Il est bien plus résistant que les parasols et peut protéger vos clients contre le soleil et les pluies. En effet, cet élément se révèle indispensable pour cet été puisque vos clients s’y sentiront à leur aise en attendant d’être servis. Cependant, sur le marché, il existe trois types de stores que vous pouvez choisir. En premier lieu, vous pouvez retrouver le store banne traditionnel qui est monobloc. Ce dernier a été conçu pour des endroits avec un espace restreint. Grâce à sa manivelle, il s’avère facile à utiliser et à ranger. En second lieu, on retrouve le store banne à cassette qui est caractérisé par un système motorisé. Il dispose d’un coffre où l’on peut plier la toile et ainsi cette dernière sera protégée. En dernier lieu, on retrouve le store banne intégral. Les installations concernant le store sont placées dans un coffre. La différence entre les deux dernières catégories de stores se situe surtout dans le prix. Le store intégral est beaucoup plus cher. Toutefois, vos installations dureront beaucoup plus longtemps.