Avantages et inconvénients du plancher chauffant

Chauffer le plancher ou le radiateur, votre cœur oscille-t-il entre les deux ? Pour rappel, vous pouvez choisir entre deux types de chauffage par le sol : le chauffage par le sol hydraulique, grâce à un circuit d’eau chaude et l’électricité de chauffage par le sol fonctionnant avec des câbles chauffants. Quels sont leurs avantages ?

Qu’est-ce qu’un plancher chauffant ?

Le système de chauffage par le sol hydraulique se compose d’un circuit d’eau de chauffage électrique. Ensuite, le chauffage par le sol est plus spécifiquement constitué d’un panneau isolant, sur lequel est placée une boucle de tuyaux flexibles en polyéthylène. Plus l’empreinte est grande, plus il faudra ajouter de circuits. Une fois le système connecté au système d’alimentation en eau, un grattoir est versé sur l’ensemble de l’équipement. Il existe un système de tuiles préfabriquées. 
Le plancher chauffant électrique est constitué d’un circuit de résistance, qui est d’abord recouvert d’un panneau isolant puis recouvert d’un revêtement de base. Le circuit est installé sur toute la surface du sol et connecté à des équipements électriques existants tels que des radiateurs. Il doit planifier les fonctions de sa conception interne, s’installer rapidement et constitue le premier choix pour la décoration.

Visitez le site de bonnici pour plus d’infos.

Pourquoi opter pour les planchers chauffants ?

Choisissez le chauffage au sol, plus confortable. Le plancher chauffant permet une distribution uniforme et contrôlée de la chaleur. L’État a imposé la limite de chauffe d’un plancher chauffant à 28 °C, ce qui assure une répartition correcte et uniforme de la chaleur sans surchauffer la pièce. 
Ce système de chauffage est également connu pour son efficacité, sa fiabilité et surtout pour le confort qu’il procure. Économisez de l’espace et de l’espace : l’espace de vie entière peut être alloué sans aucune restriction. Puisque l’émetteur est caché sous le plancher, tous les espaces pour les portes-fenêtres et les meubles sont disponibles. Il n’y a pas de radiateurs à poussière encombrants dans les différentes pièces du logement.

Les inconvénients

L’un des inconvénients du chauffage par le sol, en particulier les systèmes hydrauliques, est qu’il est particulièrement adapté aux nouveaux sols. Lors de la rénovation, il est difficile à installer, et parfois l’installation nécessite de surélever le plancher, ce qui peut gêner l’ouverture des portes existantes. Cependant, une solution pour l’immobilier ancien est apparue récemment : les sols éclairés par le jour. Autre danger du chauffage par le sol : la température met un certain temps à monter, elle doit donc être réglée avec un thermostat. Mais le principal inconvénient des planchers chauffants est l’investissement représenté par leur installation : le prix du plancher chauffant électrique est de 50 à 70 euros le mètre carré, et le prix des systèmes hydrauliques est de 70 à 100 euros le mètre carré.

Comment redonner vie à votre parquet ?

Votre parquet a fait son temps et il a besoin d’être rénové pour regagner un peu d’éclat ? Généralement, un coup de ponçage et du vernis suffisent pour cela, parfois, l’intervention d’un professionnel est nécessaire. Découvrez les différentes étapes pour offrir une seconde vie à votre parquet.

La préparation du parquet

Avant d’entamer la rénovation, il est important de bien préparer votre parquet en le nettoyant minutieusement. Pour ce faire, il faut complètement laisser la pièce vide pour diminuer au maximum la poussière. Les trous doivent être rebouchés et les têtes-de-clou enfoncées ou remplacés en cas de besoin.

Afin de sécuriser les lieux et protéger les habitants de la maison durant le travail, il existe des rubans de signalisation enroulables.

Une fois que votre sol a bien été nettoyé, vous pouvez désormais passer au ponçage à l’aide d’une brodeuse pour les contours de la pièce et la ponceuse à bande pour remettre à neuf votre parquet. Ceci dit, l’usage de ces deux outils requiert une bonne technique, voilà pourquoi il est conseillé de faire appel à un professionnel pour effectuer les travaux.

La finition

Il existe différentes techniques en matière de finition pour rénover un parquet, à savoir : le cirage, la vitrification, la teinte, la peinture et l’huilage. Le choix dépend de vos goûts, mais aussi du type de parquet que vous avez. Celui en bois massif peut être ciré, vitrifié ou huilé. Si vous avez un parquet flottant, vous pouvez choisir de le peindre, de le vernir ou de le cirer selon vos envies.

Comment entretenir votre parquet ?

L’entretien du parquet est également indispensable afin de garder son état le plus longtemps possible. Généralement, passer l’aspirateur ou un balai microfibres de temps à autre peut suffire pour nettoyer un parquet vitrifié, et ciré. Cependant, pour un parquet massif, l’entretien doit être régulier avec un balai microfibre ou du savon noir dilué dans de l’eau.