Tous les petits travaux que vous pouvez faire soi-même à la maison

Rénover une maison demande un grand travail, une grande dépense, et surtout, le casse-tête de trouver des bons ouvriers pour exécuter chaque petite tâche de la construction. En cette période de vacances, vous pouvez commencer à vous y mettre dans l’univers du bricolage et faire vous seul les quelques petits travaux.

Pourquoi prendre la responsabilité de faire les travaux ?

Avec quelques convictions et un peu de volonté, vous pouvez réaliser des petits travaux de la maison. Vous serez fier du résultat même si ce n’est pas impeccable, vous avez fait des efforts. Vous pouvez constater de l’économie que vous pouvez faire en vous engageant à faire le travail. Vous auriez du temps à dresser votre enfant à prendre la responsabilité de s’occuper des tâches comme ceci. Et de créer une bonne ambiance de famille, parce qu’en vous voyant le faire, les autres vont vous aider automatiquement. Mais pour ne pas décevoir tout le monde, vous devriez suivre des tutoriels postés dans les réseaux sociaux pour chaque petite touche de rénovation de la maison.

 

Tous les petits travaux que vous pouvez faire à la maison

Faire de la peinture peut être une tâche très difficile quand il s’agit d’un grand espace. Mais pour un petit espace comme repeindre l’escalier, ou les volets des fenêtres et portes, le portail, etc., vous pouvez les faire vous-même. La base est le choix de la peinture, et d’adopter les bons instruments de peintures comme le rouleau.
Une tâche que vous n’auriez pas besoin de l’intervention d’un professionnel est de retoucher le bois de la terrasse. La seule astuce dont vous aurez besoin est le choix du type de bois, mais vous pouvez compter sur l’acacia ou le teck. Vous pouvez aussi remettre à neuf ou construire la table du jardin, et d’autres objets décoratifs.

Les bouchées dans l’évier et des toilettes n’ont pas besoin de l’intervention du plombier, sauf si c’est la pièce de recordage qui est rouillé et mérite de changer. Mais pour un simple blocage, vous pouvez essayer de dévisser l’évier et de nettoyer avec de la brosse à dents.

Les plus futés trouveront toujours un moyen d’alléger ses dépenses en essayant de se débrouiller dans les petits travaux de la maison.

Quel est le meilleur matériau pour des fenêtres ?

Nous le savons tous, lorsque l’on crée une maison ou lorsque l’on doit changer ses menuiseries, une question se pose fréquemment : quel matériau choisir ? Dans le cadre des fenêtres, il existe des dizaines de matériaux différents et il est parfois très complexe de s’y retrouver. Aujourd’hui, nous avons donc décidé de vous éclairer un peu dans le choix de vos menuiseries en vous présentant plusieurs matériaux qui sont, pour nous, les meilleurs sur le marché à l’heure actuelle. Faisons donc ensemble le tour des matériaux les plus performants pour des fenêtres. 

Le PVC : la valeur sûre 

En premier lieu, il nous semblait important de parler du matériau qui est, à l’heure actuelle, le plus utilisé de tous. En effet, le PVC est depuis quelques années maintenant, le champion toute catégorie pour les fenêtres et toutes les menuiseries. Mais alors, pourquoi est-il autant prisé ? Concrètement, le PVC ne possède que des avantages. En premier lieu, son principal avantage réside dans son prix. En effet, il est certainement le matériau le moins cher et vous allez donc pouvoir installer des fenêtres d’une grande qualité à bas prix sans que cela ne soit réellement un problème. Par ailleurs, des professionnels existent partout en France : par exemple, vous allez aisément pouvoir trouver des professionnels installateurs de fenêtres PVC à Tours

Autrement, la fenêtre PVC possède aussi un avantage très important : elle résiste à tout. En effet, de par le fait que c’est un matériau plastique, le PVC résiste à l’oxydation, à la corrosion, mais aussi à l’humidité et ne nécessite qu’un simple coup d’eau chaude pour pouvoir être lavé, ce qui représente quand même un grand avantage. Pour conclure avec le PVC, il est aussi important de dire que c’est le matériau le plus isolant de tous à l’heure actuelle que cela soit au niveau thermique ou sonore. 

 

Le bois : le matériau le plus écologique

Bien qu’il possède quelques inconvénients, le bois reste tout de même l’un des matériaux préférés des Français lorsque l’on parle de fenêtres. En premier lieu, le bois est une solution naturelle. Par conséquent, cela réduira radicalement la pollution si vous utilisez le bois plutôt que du PVC, par exemple. Autrement, la grande différence que l’on peut faire avec le PVC est certainement le fait que le bois possède une liberté plus intéressante au niveau de l’esthétique. En effet, le PVC est très brut, alors que le bois peut être travaillé de différentes manières pour obtenir des fenêtres beaucoup plus esthétiques. Malheureusement, il est important de dire que le bois reste plus cher que les autres matériaux en règle générale, il sera donc important de le prendre en compte avant de se lancer. Pour conclure avec le bois, il est capital de parler de l’entretien. En effet, pour que le bois puisse résister dans le temps, il va être obligatoire pour vous de l’entretenir assez fréquemment. En effet, de par le fait que le bois est une matière vivante, celui-ci va donc réagir à l’humidité, au froid, etc. Par conséquent, vous devrez passer du produit et l’entretenir assez régulièrement. 

Une isolation par l’extérieur: les avantages et les bons à savoir

Nous avons l’habitude de procéder à une isolation par l’intérieur sans nous rendre compte que cela gaspille tout de même une partie de votre superficie habitable dans les différentes pièces à vivre de votre maison. Pourquoi ne pas envisager pour les prochains travaux une isolation par l’extérieur ?

Installer les panneaux isolants entre le mur et la partie externe de la maison

Pour être claire, l’isolation par l’extérieur consiste à installer des panneaux isolants entre le mur et la partie externe de la maison. Bien évidemment, pour que le bâti ne perde pas l’intégralité de son esthétique, les professionnels devront procéder à quelques travaux de finition. Ce qui permettra également de garantir la robustesse de vos isolants.  Vous pouvez constater la photo de l’isolation par l’extérieur d’une maison avant et apres sur le site des professionnels. Rien n’indique finalement que vous avez opté pour cette technique d’isolation révolutionnaire  si ce n’est le gain d’espace que vous avez chez vous. 

En effet, au lieu de vous inciter à gratter de l’espace dans les différentes pièces,  l’isolation par l’extérieur touche au jardin de votre maison. Ce qui reste son plus grand avantage. 

Pour la réalisation d’une isolation de ce type, vous pouvez utiliser les isolants classiques. Ce peut être des produits minéraux, animaux ou synthétiques en fonction des caractéristiques de votre maison et de la performance énergétique de cette dernière. Faites confiance aux avis des professionnels pour être sûr de faire le bon choix. 

Une isolation plus efficace

Que vous ayez des murs en brique, en béton ou en parpaing, voire faits en d’autres matériaux, cette technique est, semble-t-il, plus efficace que l’isolation par l’intérieur. Cela permet de couvrir le moindre cm² des murs. Ce qui vous évite les déperditions. 

À savoir que c’est une technique d’isolation qui reste éligible aux dispositifs d’aides pour la réalisation des travaux de rénovation écologique. Il vous suffit de faire appel à des artisans certifiés RGE pour vous aider dans les travaux pour minimiser le coût d’un tel projet. 

On parle ici toutefois d’une isolation par les murs uniquement. Pour ce qui est des combles, des fenêtres et des sols de votre maison, il faudra encore respecter les normes en vigueur afin de minimiser les déperditions. 

Mais, une technique plus couteuse également 

Ces aides financières ne seraient d’ailleurs pas une mauvaise chose. Et pour cause, beaucoup moins connue et prisée, l’isolation par l’extérieur coute plus cher que celle par l’intérieur. 

Outre la rareté des travaux, cette différence de prix s’explique aussi par la réalisation des travaux de finition qui restent tout de même d’envergure après la mise en place des isolants. Il faudra installer les panneaux de couverture, puis réaliser des travaux de peinture afin de garantir un rendu aussi naturel que possible sur l’extérieur de votre maison. 

À savoir que de plus en plus de particuliers optent désormais pour une isolation par l’extérieur afin de ne pas toucher à l’aménagement de leur pièce. Afin de répondre à cette demande grandissante, le nombre d’entreprises spécialisées en la matière en France ne cesse aussi d’augmenter. 

Une cheminée pour votre intérieure : faites le bon choix !

Pour le chauffage de votre intérieur, vous pouvez aussi pencher pour une cheminée. Vous avez plusieurs alternatives sur le marché. Venez étudier toutes les possibilités pour être sûr de faire le bon choix. 

La cheminée bioéthanol : le chic et le moderne pour  quelques centaines d’euros

Pour le style et le confort, sur https://cheminee-au-bioethanol.fr/, on vous propose une cheminée bioéthanol de toutes les tailles et de tous les styles, et ce, pour quelques centaines d’euros. C’est l’une des plus grandes tendances du moment, apportant convivialité et chaleur dans votre espace de vie. Sans compter que les flammes sont stylés et sans odeur ce qui est important pour le confort dans votre pièce à vivre. 

Mais comme son nom l’indique, elle fonctionne uniquement au bio éthanol. Il vous faut donc garder des réserves pour pouvoir vous assurer que votre appareil continue de fonctionner. Et cela peut être dangereux notamment si vous avez des enfants en bas âge à disposition. 

La cheminée classique : un indémodable écologique

Sinon, vous pouvez choisir une cheminée classique en bois. C’est un indémodable aussi chic qu’écologique. Et pour cause, le bois ne nécessite pas de traitement spécifique avant d’être utilisé. Disponible en plusieurs styles, ce genre de cheminée, encastrée, n’occupe pas énormément de place dans votre intérieur. Et pour quelques centaines d’euros, vous pouvez en profiter simplement chez vous. 

Mais attention, derrière la convivialité qu’apportent les flammes de ce genre de cheminée se cache un entretien compliqué et minutieux. Il faudra ramoner les conduits, enlever les centres, nettoyer les inserts, etc. Sans compter que ce genre de cheminée peut produire de la fumée chez vous. Ce qui est loin d’être confortable. 

La cheminée électrique : plus stylé que chauffant 

De nos jours, de plus en plus de personnes optent aussi pour la cheminée électrique. C’est stylé et c’est très facile à utiliser. Plusieurs versions sont notamment proposées par les boutiques dédiées : à poser sur le sol, à encastrer dans le mur ou même à suspension pour une note d’originalité chez vous. Ne consomme que très peu et propose un design et une convivialité qui rivalisent avec ceux des cheminées classiques ou au bioéthanol, la cheminée électrique trouve facilement sa place dans votre pièce à vivre. 

Mais attention, si elle est chic et efficace comme complément de chauffage, la cheminée électrique ne chauffe pas assez pour occuper la place de système de chauffage à part entière. 

La cheminée à gaz : un chauffage efficace, mais qui peut vous couter cher 

Enfin, vous avez l’alternative de la cheminée à gaz. C’est un choix idéal pour ceux qui ne souhaitent pas adopter d’autres systèmes de chauffe. C’est efficace et propose une distribution homogène de la chaleur, et ce, peu importe la surface à couvrir. À l’instar de ses homologues, cette version vous assure aussi énormément de convivialité par la présence de flamme dans les inserts. Mais ce n’est pas sans coût. 

Déjà à l’achat, la cheminée à gaz coute plus cher que ses homologues. Pour un modèle de moyenne gamme, quelques centaines d’euros seront nécessaires. À cela s’ajoutent l’entretien compliqué et les approvisionnements en gaz de l’appareil. Sans compter que ce genre d’équipement peut impliquer une mauvaise odeur chez vous. 

Faire des travaux de rénovation dans sa maison, comment réussir ?

Une maison, quand nous l’achetons, elle est continuellement en travaux. Nous avons toujours envie de changer quelque chose, de toujours l’améliorer. Nous achetons donc parfois des maisons à rénover complétement pour pouvoir avoir exactement ce que l’on souhaite en dernier lieu. 

Mais, comment réussir à faire des travaux seul ? Nous allons donc voir, à travers cet article, comment il est possible de faire des travaux sans l’aide d’une entreprise extérieure. Bien sûr, si ce sont des travaux dangereux et technique, il est tout de même préférable de faire appel à des professionnels ! 

Se protéger.

Quand on commence des travaux dans une maison, il faut avoir conscience qu’il peut y avoir des moments un petit peu dangereux. Vous pouvez vite vous retrouver avec quelque chose qui rappe votre bras ou bien qui tombe sur votre pied. C’est pourquoi, il vous faut vous protéger individuellement. Pour cela, vous trouverez donc tout le matériel sur le site de FIP Center. Vous trouverez donc des chaussures de sécurité ainsi que des pantalons et des vestes pour pouvoir travailler en toute protection. Il ne faut pas se dire que cela ne peut pas vous arriver, car vous allez faire attention. Il suffit d’une petite chose pour qu’un chantier puisse virer au drame. Alors, afin d’éviter cela, penser à investir dans ces protections. N’hésitez également pas à protéger vos yeux, si vous faites de la découpe. Un petit copeau de bois qui se coince dans votre œil, c’est loin d’être agréable ! Alors, avant de commencer, pensez bien à tout cela. 

Avoir le matériel nécessaire pour bien pratiquer les différents travaux.

Pour certains, c’est tout à fait logique, mais pour d’autres ce n’est pas forcément le cas. Certains se lancent dans les travaux car ils sont pressés de commencer. Cependant, lorsqu’on commence quelque chose, il est préférable de le finir, selon que c’est. Alors, afin de ne pas laisser traîner, il faut avoir conscience de ce que l’on souhaite faire et donc avoir tous les outils nécessaire pour pouvoir faire ses travaux. Si vous savez qu’un moment ou l’autre de vos travaux d’aujourd’hui, il vous faudra couper quelque chose, il est donc préférable d’avoir une scie à disposition, par exemple. Si vous n’êtes habituellement pas un grand bricoleur, vous pouvez donc opter pour une location d’outils, qui peuvent effectivement exister dans certains magasins. Mais, si votre maison est en totale rénovation, il sera plus judicieux d’acheter les différents outils dont vous pouvez avoir besoin. 

Quand on souhaite faire des travaux dans sa maison qui est en rénovation, il faut donc avoir conscience que cela ne se fera pas en une fois et que c’est assez complexe. Alors, pensez donc bien à avoir tout sous la main. Si ce n’est pas le cas, vous allez vite en avoir marre de courir partout pour pouvoir récupérer un outil, et vous allez vite perdre le courage de faire vos travaux vous-même. Alors, avant de vous lancer dans une rénovation de maison, prenez donc bien ses petites choses en compte avant de commencer ! 

Conseils pour peindre des murs de façon profesionnelle

L’art d’être peindre ne consiste pas seulement à prendre un pinceau, un bol, de la peinture et à peindre comme si c’était la fin du monde. Il y a beaucoup plus derrière et une série de directives et d’astuces pour peindre les murs que vous devez prendre en compte pour qu’ils soient avec une finition homogène et professionnelle sur la surface à traiter, que ce soit un mur ou une pièce complète, un meuble ou autre. Dans cet article, nous vous présentons les meilleurs conseils et idées pour peindre votre maison.

Conseils et idées pour la peinture de la maison

Actuellement, il existe des techniques pour peindre des murs lisses ou rugueux. Il y a beaucoup d’autres outils et finitions que vous pouvez littéralement vous perdre dans un millier de couleurs et de reliefs vraiment surprenants. Pour peindre les murs de vos maisons, il suffit juste de faire appel à un artisan peintre colomiers

Astuces pour la peinture

Il existe des centaines de techniques :

Utilisez la technique des “Blocs de couleurs ou color blocking” qui consiste à combiner des pièces, des objets et des surfaces de couleurs différentes, principalement en plans et avec des couleurs brillantes. Vous pouvez également utiliser des rouleaux spéciaux avec des reliefs qui imprimeront la peinture avec des dessins sur la surface. Celle-ci imite le style du papier peint mais avec une finition tentante.

Ce ne sont là que quelques exemples d’indications sur la façon de peindre les murs et quelques méthodes cohérentes et simples selon le point de vue d’un professionnelonc. Donc avant de faire l’achat de la peinture, passons en revue quelques idées nécessaires. Pour déterminer comment peindre un mur, vous devrez-vous poser deux questions simples :

Qu’allez-vous peindre ?

Pour déterminer la surface sur laquelle vous allez peindre un mur, il est essentiel de ne pas dépasser votre budget. Pensez donc bien à ce que vous voulez changer ou renforcer dans des couleurs plus vives. N’oubliez pas que le plafond existe aussi !

De quelle quantité de peinture avez-vous besoin pour un mur ?

Calculer la peinture nécessaire pour les murs est très facile, que ce soit pour l’extérieur ou l’intérieur. Vous devez juste faire quelques calculs simples pour obtenir la surface sur laquelle vous allez agir. 

Comment calculer la surface à peindre ?

Il ne faut pas soustraire les portes ou les fenêtres de la surface….Pourquoi ? Il est toujours préférable qu’il reste plus de matériel qu’il n’en manque, car vous pouvez le réutiliser. Il se peut également que vous auriez envie de leur donner une nouvelle couche. Retourner au magasin signifie une bonne augmentation des dépenses de votre budget initial. Voici un exemple de calcul sur plusieurs pièces :

Lorsque vous avez déjà la superficie totale en mètres carrés (N’oubliez pas d’ajouter toutes les pièces, le cas échéant et voir si vous allez donner un coup de main ou deux). Lorsque vous serez en magasin, vous n’aurez qu’à voir sur l’étiquette des pots, ce qu’on appelle le rendement de la peinture, qui est indiqué sur les pots en mètres carrés par litre (m2 / L).

Faire appel à un plombier sur Champtoceaux

Les prestations d’un plombier peuvent se décliner en plusieurs sortes. C’est un allié au quotidien qui peut intervenir de bien des manières chez vous, et en urgence si besoin. Sur les annuaires spécialisés, découvrez Regis Hallet, plombier sur Champtoceaux qui vous propose notamment les services suivants. 

Une réparation en urgence des fuites d’eau

Un artisan plombier digne de ce nom propose notamment un service d’urgence pour la réparation des fuites d’eau de la maison. Il se propose en ce sens d’intervenir de jour comme de nuit. 

La réparation des tuyaux de canalisation doit se faire en urgence à cause des risques qu’une fuite peut avoir sur l’intégralité de votre habitation. Non seulement c’est inconfortable, mais cela peut entrainer aussi un dégât des eaux. Sans compter qu’une fuite peut impacter sur la pression de l’eau dans l’ensemble de votre bâtiment. 

Une intervention en urgence pour le débouchage de canalisation

Vous avez un problème de canalisation bouchée? Le plombier est votre meilleur allié pour en venir à bout. Il propose des solutions plus pérennes et moins corrosives pour vos canalisations. Encore une fois, l’intervention peut se faire 24 h/24. 

On parle de bouchages de canalisation quand les eaux usées remontent chez vous et entraine non seulement de mauvaises odeurs, mais aussi l’incapacité d’utiliser vos éviers et même les sanitaires. Il y a notamment quelques signes avant-coureurs que vous pouvez vérifier pour éviter d’enk arriver à des extrémités et permettre à votre plombier d’intervenir la remontée des eaux usées. Ce peut être les bruits dans les canalisations, des odeurs nauséabondes qui sortent des tuyaux, etc. 

Le plombier procèdera à un diagnostic rapide de vos canalisations afin de vous proposer des solutions sur mesure, efficace et rapide pour vous permettre de retrouver le confort de votre maison. Et bien évidemment, en conséquence, le devis peut fluctuer. Contrairement aux idées reçues, il ne s’agit toujours et uniquement de résidus qui bloquent l’écoulement des eaux. Il est parfois nécessaire de remplacer une partie de vos tuyauteries afin de vous assurer une bonne évacuation à l’avenir. 

Une aide précieuse pour la rénovation de votre plomberie

Profitant de la qualité RGE éco-artisan, ce plombier peut vous assurer une intervention de qualité et un accompagnement sur mesure pour l’entretien et la rénovation des plomberies de votre maison. Il vous sera d’une aide précieuse, tant pour l’établissement du diagnostic de l’état de vos canalisations que dans le choix des équipements respectueux des normes en vigueur. Et bien évidemment, il procèdera à la mise en place de ces derniers. 

Le plombier peut vous accompagner tant dans la rénovation de l’ensemble de la maison que pour celle d’une seule pièce comme la salle de bain ou la cuisine par exemple. Le devis de la prestation variera en conséquence. 

Et quand bien même la rénovation de vos plomberies vise un objectif de modernité, de confort et d’économie d’eau pour l’avenir, son expertise et son savoir-faire vous seront toujours utiles. 

L’installation de nouveaux accessoires

Piscine, chute d’eau, aquarium géant ou bien d’autres encore: l’installation de certains accessoires pour embellir et entretenir votre maison peut aussi nécessiter l’intervention d’un plombier professionnel. Et pour cause, il faudra faire certains raccordements avec vos réseaux de distribution et de canalisation. 

Faites de préférence appel au même plombier pour tous les travaux concernant vos plomberies. C’est plus pratique et plus sûr. 

Ces signes montrent que vous devriez envisager de réparer votre toiture.

Généralement, les gens ne se soucient de leur toiture que lorsqu’il est trop tard et qu’une fuite fasse son apparition. Nous allons vous montrer quelques conseils pour empêcher que cela ne se produise. Si vous trouvez un souci sur votre toiture, vous pourrez appeler un couvreur professionnel pour rénover le toit de votre maison. C’est notamment ce que fait maconneriecouverture95 dans le Val d’Oise.

Pour savoir s’il est temps de réparer votre toiture, les premières étapes se déroulent à l’intérieur de la maison. En effet, le premier lieu à contrôler est votre grenier. Ce que vous devez débusquer, ce sont d’éventuels faisceaux de lumières qui traversent la toiture, ainsi que des tâches d’humidité ou des stries, qui sont tous deux des signes qu’il y a des fuites dans votre toit. Le deuxième conseil que nous vous donnons est de vérifier dans vos papiers quand le toit de votre maison a été installé, et de quels matériaux il est composé. En fonction du matériau, les éléments de votre toiture aura une durée de vie plus ou moins longue. Par exemple, les tuiles en ardoises n’ont pas la même espérance de vie que les tuiles en terre cuite ou que les bardeaux en bois ou en asphalte (aussi appelé shingle). Ensuite, il vous faudra monter sur votre toit pour déceler les autres problèmes.

Les points à vérifier sur votre toiture.

  • Contrôler le bardage :
    Après les tempêtes, vérifiez que votre toit a toujours la même forme. Les tuiles doivent être posées à plat contre le toit. Si vous trouvez des pièces qui sont cassées, fissurées ou déformées, vous devrez les changer. Si vous avez un toit en shingle, vérifiez aussi si le granulat est encore en bonne quantité. Dans le cas contraire, il faudra changer les bardeaux concernés.
  • Contrôler les différents dispositifs :
    Vérifier les solins. Ce sont ces éléments qui servent de “couvres joints”, afin d’améliorer l’étanchéité. Par exemple si le haut ou un côté de votre toiture est accolé à un mur. Vérifier également l’étanchéité des évents, cheminées et autres puits de lumières. Contrôler bien qu’il n’y a pas de fissures ou de brisures autours de ces points.
  • Contrôler la pourriture :
    Si votre toit commence à s’affaisser, vous aller certainement devoir le remplacer. Un toit affaissé est le signe qu’il y a des planches pourries dans la charpente, et cela pourrait entraîner un effondrement si rien n’est fait à temps. Vérifier en premier lieu le bas de votre toit, c’est en effet ici que la charpente soutient le plus de poids.
  • Contrôler la mousse :
    Vous pouvez que cela a son charme dans certaines situations, mais en réalité, s’il y a de la mousse, c’est qu’il a de l’humidité. Et cela peut ruiner votre toit. Utilisez une brosse dure pour l’éliminer, puis regarder l’état du toit.

Ce n’est pas parce qu’il y a des tuiles de cassées que vous devrez remplacer votre toiture bien évidemment. Un toit qui a moins d’une quinzaine d’année est supposé être en bon état. Mais il peut nécessiter quelques points de réparations facilement réalisables. Et en cas de doute, contactez un professionnel.